La fraude; La première enquête de Kate O’Hare et Nick Fox

Après des années de poursuite, Kate O’Hare, agente spéciale du FBI, pense en avoir fini avec Nicolas Fox, le voleur le plus recherché (et le plus sexy!) du monde, en l’arrêtant et en le faisant emprisonner. C’est bien mal connaître ce malfaiteur arrogant et rusé qui réussit un ultime tour de force: il s’évade de prison et convainc le FBI de l’embaucher pour un projet spécial.
Le mandat confié à Kate et Nick: arrêter un richissime et malhonnête homme d’affaires qui se cache sur une île paradisiaque indonésienne. Entre le magasinage dans les boutiques luxueuses de Palm Springs et les attaques de pirates de mer, cette périlleuse mission entraînera ce duo improbable dans des aventures aussi rocambolesques que dangereuses.
Faire équipe avec un escroc diaboliquement intelligent et attirant… Pas de problème, Kate sait rester professionnelle en toute circonstance!

 

La fraude; La première enquête de kate O’Hare et Nick Fox
Écrit par Jane Evanovich et Lee Goldberg
Publié chez Guy Saint-Jean Éditeur
Pages: 311
Note: 2.5/5

 

Mon avis 

 

Si la deuxième moitié de ce roman avait été aussi prenante et divertissante que la première, ça n’aurait été pas loin d’un coup de cœur. Malheureusement, l’intérêt et tout le reste prends le bord assez vite au profit de péripéties peu crédibles et une histoire qui manqe de tonus. 

Kate est une agente de FBI très efficace. Tout au long de sa carrière, elle traque le fameux Nick Fox, un criminel sans scrupule, mais ô combien séduisant. Quand elle met enfin la main dessus, Nick s’évade… Mais il s’évade pour une bonne raison, il doit aider Kate dans une dangereuse mission. Bien sûr, la principale intéressée n’est pas tout à fait d’accord avec le principe de se faire aider par le criminel qu’elle traque depuis si longtemps ! Les aventures et les flirts de Kate et Nick se poursuivront tout au long du récit.

Bon, comme je le disais dès le départ, j’ai été agréable surpris du début de cette histoire. C’était drôle, rafraîchissant et l’enquête était sommes toute intéressante. Mais rapidement, les clichés et le “too much” deviennent envahissants et l’intérêt diminue très vite. En fait, j’ai eu du mal à le terminer, d’un la fin était très prévisible et de deux les deux personnages principaux que j’adorais au départ ont fini par me tomber royalement sur les nerfs avec leur flirt. Un moment donné aboutissez pis arrêter de niaiser! L’enquête est aussi très sommaire, elle aurait eu avantage à être plus développée et laisser de côté l’interaction entre Kate et Nick.

Cette histoire aurait été excellente en sitcom à la télé, mais en roman c’était un peu comme une mauvaise chicklit et non un roman d’enquête.

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

juillet 13, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply