Wonder Woman, year one, volume 2, DC Universe Rebirth

juin 9, 2017

 

Wonder Woman year one vol. 2 Dc Universe Rebirth de Greg Rucka, Nicola Scott, Romulo Fajardo JR
Publié chez DC Comics en Mai 2017
Genre: B.D
Pages: 172
La note CatCritick 4/5 J’ai vraiment aimé

 

L’ile de Themyscira est un paradis. Loin du monde des Hommes, les Amazones vivent une vie physiquement, intellectuelle et émotionnellement parfaite… et isolée. Cependant, elles sont bénies par les Dieux de l’Olympe, elles ne peuvent jamais connaître le monde au-delà de la rive. Depuis qu’il y a eu un avion d’une autre civilisation qui s’écrase sur l’ile des Amazones, leurs vies vont changer pour toujours. La princesse Diana a vécu sa vie entière sur cette ile bénie avec ses enseignantes, sa mère et ses amies. Cet aperçu du monde extérieur soulève une vocation en elle. Une planète entière sollicite de l’aide. Un monde complet à besoin de protection. Et les Dieux verraient ce monde échouer. Cependant Diana de Themyscira est une femme en sa destinée. Une femme de pouvoir. Une femme de Wonder.

 

 

 

 

L’avis de Laurianne

 

J’ai voulu lire ce roman graphique en lien avec la sortie du film récemment de Wonder Woman. Il comprend les bandes dessinées paires de deux à quatorze qui sortent toutes les deux semaines. L’avantage d’acheter le roman graphique, il vient avec du contenu supplémentaire comme des couvertures alternatives des différentes bandes dessinées. J’ai adoré lire ce roman, car il est accessible pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de Wonder Woman. Il y a une explication de l’origine de cette héroïne et on découvre en même temps quels sont ses pouvoirs.

Il est intéressant pour ceux qui suivent cette héroïne depuis longtemps en bande dessinée, car il y a une intrigue bien ficelée durant tout le roman. En prime, il y a un prélude sur le personnage de Barbara Ann, une femme qui consacre sa vie sur la recherche d’Amazone et la Grèce antique. Les personnages sont magnifiquement bien dessinés. Ce roman graphique peut être lu par des adolescents ou des adultes.

Le seul hic, c’est qu’il est seulement en anglais. Je le recommande grandement pour ceux et celle qui veulent découvrir le monde des super héros et s’initier à l’univers de Wonder Woman.

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *