The vanishing girl

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

 

The vanishing girl
Écrit par Laura Thalassa
Publié chez Michel Lafon
Pages: 364
Note: 3/5

 

Mon avis

 

Une couverture magnifique, un résumé prometteur, j’avais mis beaucoup d’attentes dans ce roman jeunes adultes. Ai-je été déçue ? Un peu, mais ce n’est pas dramatique. Je m’attendais à une dystopie, je me suis plutôt retrouvée dans un roman de science-fiction bordée d’une histoire à l’eau de rose, c’est probablement de là dont découle ma petite déception. Conme, vous le savez déjà sûrement, moi pis la romance, on est pas copain/copain. Quand me vient le goût d’en lire, je le choisis un bien juteux et je suis rassasiée. Mais quand je m’attends à autre chose et qu’on me sert une histoire d’amour comme celle dans The vanishing girl c‘est un peu too much. Oui, vous direz, les romans jeunes adultes comportent tous ou presque une romance, mais celle dont je vous parle dépasse le flirt! 

Ember a un don, le don de pouvoir lors de son sommeil de ce téléporter. Parfois elle arrive a choisir l’endroit, parfois elle arrive dans un endroit totalement inconnu et souvent dans son plus simple appareil. Lorsqu‘une équipe de commando du gouvernement vient pour la récupérer chez elle, Ember comprend que son don est convoité et que depuis longtemps, elle est surveillée! Le garçon supposé la ramener, Caden a le même don qu’elle et après l’avoir mise entre les mains de son unité disparaît… Elle le retrouvera par la suite en tant que partenaire pour son entraînement. Un entraînement pour quoi ? Parce que des gens comme Ember peuvent être utilisés, comme arme et comme leurre dans de dangereuses missions commandé par le gouvernement. 

Bon jusque-là mon affaire se portait pas trop mal. J’ai aimé l’idée originale et le rythme au début de l’histoire. Malheureusement avec l’histoire d’amour naissant en Ember et Caden le tout s’essouffle un peu. On perd vite de vue les missions et l’entraînement , elles sont reléguées au second plan au profit de scènes ma foi osée. J’aurais aimé vraiment rester sur l lancer du début, comprendre comment et pourquoi le projet auquel Ember fait parti existe. Plusieurs petits trucs nous sont dits sans trop être expliqués pourtant, ils sont vraiment important dans l’histoire. Les personnages aussi font un peu défaut, j’aurais pris un peu plus de profondeur et moins de superficiel. 

Ceci dit, l’auteure à une plume vraiment entraînante, malgré les petits accrocs elle a réussi à me captiver suffisamment pour que je termine ce roman en un temps raisonnable et assez aussi pour vouloir lire la suite ! Oui, parce qu’il y a une suite…. La fin nous laisse en plan et suggère un tome deux un peu plus enlevant que le premier! Un bon petit roman à lire sans prise de tête, parfois ça fait du bien aussi!!!

Merci à 

 

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

mai 10, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply