Sherlock et Moria Tome 1 l’initiation

Avant d’être ennemis, Sherlock Holmes et James Moriarty étaient… colocataires.
La rentrée de James Moriarty à l’internat de Baskerville tourne rapidement au cauchemar : il se retrouve dans la même chambre que Sherlock Holmes… L’aversion est immédiate et réciproque. 
Dommage pour Moria, la soeur de James, qui tombe sous le charme du jeune Anglais… 
Mais à peine l’année commence-t-elle qu’une bible d’une immense valeur disparaît : les Moriarty sont les premiers suspectés. 
Voilà James et Sherlock obligés de collaborer pour résoudre ce mystère, et ils ne sont pas au bout de leurs surprises !

Sherlock et Moria Tome 1 l’initiation
Écrit par Ridley Pearson
Publié chez Pocket Jeunesse
Pages: 392
Note: 3/5

 

Mon avis

 

Quoique mon amour pour les thrillers et les polars soit indéfectible, je connais très peu l’univers de Sherlock Holms, le célèbre enquêteur. Bon, vous me direz sûrement déniaise toi cocotte. J’ai donc décidé de commencer à connaître ce personnage mythique en lisant ce roman YA. Peut-être fut-il un choix judicieux ou peut-être pas, n’en reste pas moins que j’ai passé un excellent moment lecture et que je compte bien, maintenant connaître davantage Sherlock !

Je savais tout de même que dans l’histoire traditionnelle, Sherlock Holms et James Moriarty sont deux ennemis. J’ai donc trouvé intéressant dans ce roman que l’on aborde “l’avant”, le pourquoi du comment. Donc l’aversion entre les deux hommes qui débute dans ce roman nous est relatée par la soeur de James, Moria. Sans trop rien vous dévoiler, parce que ce roman est rempli de rebondissements et de punchs, je peux vous dire qu’on assiste aux prémisses de la rivalité légendaire entre Moriarty et Holms. Le mystère entourant la disparition d’un objet précieux à l’académie ne fera qu’envenimer les choses. C’est aussi un clash entre le très Anglais Sherlock et le très Américain James. J’ai adoré cette facette. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est la montée de l’intrigue. 

C’est un premier tome, souvent, on y retrouve que les bases, le début de l’histoire, mais ici l’auteur nous imprègne vraiment de tout le mysticisme entourant l’univers de Sherlock Holms. Quoique faite pour un public plus jeune que l’histoire originale, l’intrigue est ultra bien ficelée. Sans être un page turner, ce roman se lit super bien et à une vitesse folle. Moria est sans doute mon personnage préféré, elle fait le pont entre les deux jeunes hommes et nous donne une perspective autre que si le récit nous avait été conté par l’un ou l’autre des garçons. À la manière d’un compte-rendu, Moria est tantôt une observatrice, tantôt elle s’adresse à nous directement. J’avoue au début, j’ai dû m’adapter a ce genre-là, mais j’y ai vite pris plaisir. L’amitié entre le célèbre enquêteur et Moria est vraiment super bien aussi, la relation évolue bien. Quant à James, sa descente aux enfers et dans le mal est perceptible. Secrets de famille, enquêtes, revirements de situations, on assiste en faite à la première enquête de Holms!

Une plume simple, mais efficace, sérieuse, mais avec une touche d’humour propre au style britannique. Le seul bémol, je n’ai jamais réussi à me retrouver dans le temps. On est en quelleannée ? Je ne pourrais pas vous le dire. On n’est certainement pas dans la même époque où a vécu Sherlock, parce qu’on y parle de télévision. J’aurais aimé un peu plus de détail à ce sujet.

La fin annonce un tome deux super prometteur et je vais l’attendre avec impatience ! 

 

Merci à 

 

 

 

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

mars 29, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply