Ressusciter

Lorsque Lilliana Young, une jeune fille de 17 ans, entre un matin de la relâche scolaire au Musée Métropolitain d’art de New York, la dernière chose qu’elle escomptait voir était un prince égyptien aux pouvoirs divins, se réveillant après 1 000 ans de momification. Elle ne s’imaginait vraiment pas être choisie pour l’accompagner dans une quête qui les mènera de l’autre côté du globe. Mais le destin emporte Lily, et avec son prince solaire, Amon, elle doit se rendre dans la vallée des rois afin de réveiller les frères de ce dernier, dans l’espoir d’empêcher le dieu métamorphe et maléfique Seth de prendre le contrôle du monde.

 

L’avis de Cat

 

Quand les 150 premières pages d’un roman sont aussi prenantes, on ne s’imagine pas qu’après, le roman deviendra lent et fade … Ce roman-là me fessait de l’œil depuis un bon moment, sa couverture magnifique, sa quatrième de couverture bien différente des autres romans jeunes adultes m’ont bien plu.

Malheureusement, l’intérêt s’essouffle, le récit devient lent, compliqué et vraiment très prévisible. Les personnages quoique forts et bien campé n’arrivent tout simplement pas à tenir l’histoire.

On entre vite dans le vif du sujet, Lilyanne Young, jeune fille de bonne famille (lire ici de famille très fortunée) décide lors d’un jour de congé d’aller passer du temps dans son musée préféré : Le Metropolitan Museum of art. Elle aime s’y rende pour se ressourcer et observer les gens.

Disons que, cette journée-là, toute sa vie va changer. Pendant qu’elle tente de trouver un endroit tranquille pour faire un travail important, elle entend de drôle de bruits et un garçon (lire dieu égyptien avec tout ce qui vient avec ) sort de derrière les rideaux d’une partie du musée en réfection. Dès lors, la vie de la jeune femme prendra un autre tournant. Le jeune garçon est en fait le Prince solaire Amon, tout droit sorti de son sarcophage…. Il l’entraînera dans une aventure qu’elle n’est pas près d’oublier. Il doit retrouver ses frères pour empêcher le méchant Seth d’anéantir le monde.

Bon jusque-là, c’est super, c’est en plein le genre de roman que j’aime habituellement. Mais plusieurs petites choses sont venues ternir ma lecture. Le personnage principal tout d’abord. Elle est riche, se fou un peu de tout, ses parents aussi, d’ailleurs, parce qu’elle part en Égypte et qu’ils ne la cherchent même pas, elle s’attend à ce que tout le monde l’apprécie, surtout Amon. Ensuite, suit-on vraiment un inconnu aussi facilement à l’autre bout du monde ??? Après les 150 pages qui sont ma foi vraiment entraînantes, l’auteure s’enfonce dans un récit beaucoup trop complexe. Les mythes et légendes de l’Égypte ancienne nous sont garrochés les unes après les autres sans trop d’explications. Le fait que ça se passe en Égypte, que les histoires anciennes cités et peuples viennent meubler ce récit était l’une des choses que j’aimais le plus de ce roman. Malheureusement l’auteure se l’est joué un peu trop facilement. Genre la fin je la connais pis je n’ai même pas lu la trilogie… Sois-tu embarque dans un récit et tu le fais comme il se doit soit tu ne parles pas de mythes et légendes sans, vraiment, en expliquer le fondement.

Avec ses presque ses 600 pages, l’auteure aurait pu faire de ce roman quelque chose de différent. Mais elle est tombée dans le piège éternel du roman jeune adulte, c’est-à-dire la pseudo roman impossible. Sans s’en défaire, tricoter un beau récit autour aurait été génial, surtout qu’elle était bien partie !!

Bon il plaira aux puristes du genre j’en suis certaine, mais pour ceux et celles qui recherche un challenge de plus, passer votre chemin 😉

 

Ressusciter écrit par Colleen Houck
Publié aux Éditions Ada
Genre: jeune adulte, romance
Pages: 564
La note CatCritick 2/5 Humm je suis pas certaine 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

décembre 14, 2017
Previous Post Next Post

Leave a Reply