Ma relation amour/haine avec ma PAL

Avec la parution du billet de Catherine P, hier, j’ai eu envie de vous parlez de ma relation amour/haine avec ma merveilleuse PAL. 

Oui, oui, amour/haine, vous avez bien lu! Parce que j’ai beau l’aimer d’amour (j’ai toujours quelque chose à lire sous la main), me choisir une lecture me stresse. Avec plus de 156 romans à ma disposition (selon mon application Ma bibliothèque, où ils sont tous compilés), il est certain que je ne me plains pas, au contraire. Je connais ma chance, mais quand vient le temps de choisir, j’ai parfois des dilemmes : trop de choix c’est comme pas assez, hein?

Avant de commencer l’aventure du blogue, j’avais une PAL de plus ou moins 10 romans en tout temps. Comme je lis rapidement, je n’avais pas vraiment à choisir : je lisais ce que j’avais sous la main, point. Mais maintenant, à l’affût plus que jamais des sorties littéraires, et avec les envois surprises et les services presses, disons que je pourrais faire office de biblio aux gens de ma rue. La joie de recevoir un colis, de toucher les livres neufs, de les sentir, de les placer au bon endroit, du bonheur en papier! D’ailleurs, quelques amies proches viennent se servir de temps à autre. Ça me fait toujours plaisir (OK, je sais qu’elles sont fiables et que les livres reviennent chez moi après). 

Personnellement, j’ai comme philosophie qu’un livre doit être lu et touché par plusieurs personnes. Je ne garde presque aucun roman que j’ai déjà lu. Souvent, je les donne à des connaissances ou à mes amies.

Mais en même temps, cette même PAL , je la déteste. Elle prend de la place, elle est de plus en plus conséquente, elle ramasse la poussière et me rend la vie difficile quand je dois choisir ce que je veux lire. Mon conjoint a même proposé l’achat d’une deuxième maison, pour y entreposer mes livres ou bien de faire un feu de joie le 24 juin (Québécois, vous comprendrez!). C’est que, plus j’en lis, plus il en rentre. Voir mon chum revenir de la poste ” loadé” comme un âne ou devenir très “friendly” avec le livreur de chez Nationex, ça me connaît! Parfois je me dis que je n’aurai pas assez d’une vie pour lire tout ce qui entre chez moi. Et là, je ne vous parle pas des trois petits humains que j’ai engendrés et qui lisent autant que moi! Leur PAL est pas mal égale à la mienne (les trois ensemble, bien sûr). 

Mais est-ce un beau problème? Oui, parce que je m’évade chaque jour dans un univers inconnu! J’oublie un peu le quotidien et je vis ma passion à fond!

Et vous, votre PAL, elle se porte comment?

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

janvier 17, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply