Plein sud

Le jour où Marie Leblanc ne supporte plus les manipulations de son mari narcissique ainsi que de leur vie de couple monotone, elle saute dans sa voiture et fonce droit vers les États-Unis. Sa destination: une maison louée à Blue Parrot Key, en Floride, où elle compte prendre le temps de se reconstruire. Et de réfléchir à son avenir.

En pleine nuit, dans une halte routière, deux inconnus installent une boîte sous l’aile de la voiture de Marie. À son insu, la jeune femme devient la mule de Fayçal Jibril, un sinistre trafiquant américain prêt à tout pour protéger sa marchandise…

 

Plein sud
Écrit par Suzanne Marchand
Publié chez Guy Saint-Jean Éditeur
Pages: 390
Note: 3/5

 

Mon avis

 

J’aurais aimé vous dire que j’ai adoré que ce roman, ce soit le suspense à lire cet été. J’ai eu un bon moment lecture certes, mais sans plus. Après avoir lu que de bons commentaires, mes attentes étaient très élevées, malheureusement le récit n’est jamais arrivé à les combler.

Marie la trentaine avancée, décide, de quitter le nid familial en voiture vers la Floride. Elle laisse tout derrière et espère durant cette “retraite” remettre sa vie sur les rails. Mais lors d’une petite virée dans une halte routière, des passeurs la prennent comme mule à son insu. Une jeune femme fait diversion pendant que son copain colle un colis dans l’aile de la voiture de Marie. Sous les yeux de Nic un policier frontalier, Marie file vers la Floride. Ne sachant pas qu’elle était au mauvais endroit au moment, il la prendra en filature. Entre les engueulades avec son mari resté au Québec, les rencontres vraiment très provoquées de Nic et ses émotions Marie vivra une traversée plutôt angoissante.

Mon appréciation commencera avec la dernière phrase de mon résumé de lecture. Angoissante : cette aventure se veut angoissante, mais je n’ai jamais ressenti cette angoisse chez Marie. En fait, je la trouvais plutôt détachée pour une femme qui a tout quitté et qui se fait suivre par un homme dans un pays inconnu. Pour me gagner un peu plus il aurait fallu que l’angoisse et le doute transpercent les pages. Autre bémol, l’intrigue beaucoup trop prévisible, j’aurais pu conclure le récit quelques chapitres après l’avoir commencé. J’ai aimé ma lecture, j’ai apprécié me retrouver dans la vie de Marie le temps de sa virée, mais il m’aurait fallu un peu plus pour le qualifier de thriller… Les personnages sont très caricaturaux, ce voulant pourtant un brin un thriller psychologique, j’ai trouvé cette facette pas assez complète. Pourtant, la plume de l’auteure est efficace et addictive puisqu’on s’accroche vraiment à son récit, peut-être suis-je trop critique, est-ce que je lis trop de thrillers ce qui fait que je suis difficilement satisfaite, peut-être !

Est-ce un bon roman ? Est-ce un bon roman ? Devriez-vous le lire ? Oui, certainement, il fera une bonne lecture de plage ! Mais est-ce satisfaisant pour les amateurs (e)s de thriller et de polars ? Malheureusement non ! 

 

Je remercie Guy Saint-Jean Éditeur pour l’envoi

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

juin 21, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply