Phobos tome 1

SIX PRÉTENDANTES.
SIX PRÉTENDANTS.
SIX MINUTES POUR SE RENCONTRER.
L’ÉTERNITÉ POUR S’AIMER.
ILS VEULENT MARQUER L’HISTOIRE AVEC UN GRAND H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
ELLE VEUT TROUVER L’AMOUR AVEC UN GRAND A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
MÊME SI LE RÊVE VIRE AU CAUCHEMAR, IL EST TROP TARD POUR REGRETTER.

 

Phobos Tome 1
Écrit par Victor Dixen
Publié chez Collection R
Pages: 432
Note: 4/5

 

Mon avis 

 

Oui, oui, je suis quelques années en retard pour la lecture de cette série. Mais que dit l’adage : mieux vaut tard que jamais ! Ce roman “traîne” dans ma pal depuis bientôt trois ans. Comme je l’ai acheté, je me suis permis de le laisser dormir un peu ;) Et je dois aussi avouer que la science-fiction ce n’est vraiment pas mon genre que ce soit en lecture ou à la télé. Mais, mea culpa, j’aurais dû le lire avant !!! L’achat du tome deux est déjà fait et je prévois d’acheter les autres d’ici la fin du mois.

Sans être le roman du siècle, le concept est original, mais ce sont surtout les petits twists que l’auteur nous lâche ici et là dans le roman, c’est ce qui m’a le plus plu. C’est le genre de roman vraiment très addictif qui se lit sans prise de tête.

L’auteur nous plonge dans le vif du sujet rapidement. Dès les premières pages, on nous parle du projet Genesis, qui consiste à prendre 12 prétendants, 6 filles, 6 garçons qui ne se sont jamais vus et de les faire se courtiser dans un vaisseau spatial.

Pour vous situer un peu, la NASA a été vendue à un organisme privé qui au lieu de continuer l’exploration de l’espace a décidé de rentabiliser l’espace et envoyer des gens vivre sur mars…. Ils doivent pendant le trajet entre la terre et mars se séduire avec un genre de télé-réalité qui consiste en un genre de speed dating, arrivé à destination, les couples devront se marier et peupler mars.

Bon OK, ce côté je m’en serait royalement passé, même si j’ai pris un plaisir coupable à être voyeur à mes heures. Mais moi, c’est l’envers du décor du projet que j’ai aimé. Je ne vous en dis pas trop puisque c’est vraiment ce côté qui est le plus plaisant à découvrir. Mais je peux vous dire que tout n’est pas rose, que le projet n’est pas si sécuritaire et que les instigateurs ne sont pas très très nets…..

Comme je vous le disais, j’avais peur du côté science-fiction, mais je ne l’ai trouvé bien abordé pas too much du tout. Je dirais même que la romance, le suspense et le reste sont juste bien dosés. Rien ne ressort vraiment plus que l’autre. Mais au risque de me répéter, c’est vraiment ce qui se passe à l’extérieur du vaisseau Cupido qui a captivé mon attention et qui me fera lire probablement toute la série ce mois-ci…. Oups la pal de mai désolé…. 

Pour ceux et celles qui comme moi ont attendu, n’ayez pas peur, c’est vraiment bon. Pour les autres, je comprends maintenant tout votre engouement !

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

mai 3, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply