Perdues et retrouvée

mai 28, 2016

Essayez d’imaginer: 
Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison…
C’est là que l’histoire commence. Et si la fin du cauchemar n”était que le début d’un autre ? 

J’avais
déjà lu un roman de Cat Clarke, Confusion, que j’avais littéralement dévoré, un
genre de roman que tu termines et qui te laisse abasourdie. J’ai donc retenté le
coup avec Perdue et retrouvée. Moins dans le suspense, avec une fin mon ouverte,
mais tout aussi bon! Que dire il m’aura fallu deux jours pour le lire en entier.
Je savais que cet auteur donne dans les fins ouvertes et dans l’angoisse et le
suspense, Perdues et retrouvée y adhère moins, mais n’en reste pas moins que ce
livre est une petite bombe prête a nous exploser au visage a n’importe quel
moment
Dans
une histoire qui ma foi pourrait être à 100% vraie, on retrouve Faith et sa
famille qui malgré tous les bouleversements que ça apporte, accueil Laurel,
kidnappé il y a 13 ans. Bien sûr les retrouvailles joyeuses, laisseront place à
un nouveau départ, qui risque de ne pas être celui auquel  cette famille
s’attends.
Cat
Clarke est de ces auteurs qui ont le don de vous garder attentif à leurs écrits.
Bien que ce soit un roman jeune adulte et que la lecture est relativement
facile, n’en reste pas moins que ce livre est truffé de secrets, de non-dits et
malaises et l’auteur a su nous les faire ressentir sans jamais les nommer. Ce
roman écrit à la première personne du singulier, en l’occurrence Faith nous
démontre que malgré l’heureux événement, cette jeune fille se sent mitigée face
aux sentiments qu’elle ressent, elle a l’impression de perdre sa place dans sa
propre vie aux dépens de sa sœur, mais comment faire autrement sans paraître
égoïste??? C’est ce que j’ai le plus aimé de ce roman, le fait que tout n’est
pas rose ou tout noir, il existe des zones grises dans la vie. Ce livre est
d’une tension soutenue, malgré le fait que l’action principale met du temps à se
mettre en place, ce récit se lit d’une traite. C’est maintenant chose faite, je
lirai toutes les œuvres de Cat Clarke.

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *