Parfaites

mai 25, 2017

 

Parfaites de Isabelle Larocque
Publié aux Éditions Malo en Décembre 2016
Genre: Polars, thriller, enquêtes, violence
Pages: 231
La note CatCritick: 3/5 Un bon moment lecture
 

Deux jeunes filles violées dans une violence extrême, des familles qui ne veulent pas porter plainte pour ne pas nuire à la réputation de leurs futures ballerines étoiles et des frères qui semblent totalement indifférents au sort de leurs sœurs. L’inspecteur Julie Bergeron doit essayer de retrouver un agresseur en ne pouvant compter sur le témoignage des jeunes filles agressées, jusqu’au jour où une jeune fille est retrouvée presque morte dans le Vieux Port de Montréal, enroulée dans un vieux tapis. Julie a déjà subi une telle agression il y a plus de 20 ans. Est-ce que son agresseur a été remis en liberté et recommence son jeu macabre avec des adolescentes ? L’inspecteur Bergeron jonglera entre sa vie personnelle, ses souvenirs douloureux et le mutisme des jeunes filles et de leurs familles pour trouver le coupable de ces agressions d’une extrême violence.

 

 

L’avis de Cat

J’aime quand on entre dans le vif du sujet dans un roman, j’ai été servi avec Parfaites de Isabelle Larocque. Dès les premières pages l’action est présente et l’intrigue se peaufine déjà.

Julie Bergeron est enquêteur au service de police de Montréal, elle enquête sur de violents viols perpétrés sur son territoire. Mais les jeunes filles victimes restent muettes. Personne ne veut donner sa version des faits, même les familles sont réfractaires aux interrogations. Julie se retrouve donc devant de violents crimes sans pouvoir poser de questions. Son passé à elle viendra aussi la hanter, les crimes lui rappelle celui qu’elle a vécu elle-même lors de sa jeunesse. Elle sera confrontée à l’horreur et avec leur silence les victimes donne feu vert au violeur, mais qui est donc cet homme? Pourquoi s’en prendre à de jeunes femmes si « parfaites » L’enquêteur Bergeron apprendra que la perfection est souvent qu’une façade et peut détruire bien des vies.

Disons qu’avec ce roman-là, on ne se perd pas dans les fleurs du tapis. L’auteure a un style précis et va droit au but. L’intrigue est bien construite, plusieurs petites histoires viennent s’imbriquée dans l’intrigue principal ce qui complexifie le récit. Par contre, je m’y suis un peu perdue. Essayer de me perdre et de me faire douter de mes hypothèses, oui, mais là c’était un peu trop de ramifications pour moi. Quelques histoires en parallèles étaient superflues tant qu’à moi. L’intrigue était déjà assez complexe sans trop en rajouter, ceci dit j’ai quand même apprécié l’histoire.

Comme je le disais on ne s’enfarge pas dans les fleurs du tapis, mais malgré le contexte psychologique de ce roman, j’ai trouvé que les personnages manquaient de profondeur un peu. Je ne suis pas arrivée à ressentir les sentiments des personnages qui pourtant vivaient l’horreur. C’est un bon roman, mais quelques éléments essentiels pour en faire un coup de cœur ont été délaissé malheureusement.

Malgré ses petits accros, j’ai quand même dévoré le roman, lu en une journée à peine. L’auteure a cette qualité de rendre son intrigue impossible à lâcher. Vous voyez pourquoi je suis tiraillée face à ce récit, parce sans les points négatifs cités plus haut ce roman se serait mérité une étoile d’or!

En conclusion, un bon roman à la base, un bon moment lecture. J’ai lu les autres romans de l’auteur, que j’ai adoré, un passé gênant et un sixième sens

Merci à 

L’auteure Isabelle Larocque pour sa confiance

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *