Parfaite

novembre 21, 2015

Auteur: Carl Rocheleau
Éditions: Les édition de Mortagne
Parution: Octobre 2015
Pages: 352 

Quatrième de couverture: 
Je ne demande pas grand-chose à la vie. Je veux juste être la meilleure.
La meilleure élève, celle qui obtient toujours la note la plus élevée de la classe, peu importe la matière.
La meilleure fille pour mes parents, qui ont déjà assez de préoccupations avec la ferme, mon frère hyperactif et le manque d’argent.
La meilleure amie pour Katy, ma best depuis toujours, même si je sais qu’elle se sert de moi.
Et, même, la meilleure des « victimes ». Celle qui a surmonté la plus terrible épreuve de toute sa vie : un enlèvement… Et sans aucune séquelle !
Bref, je veux exceller dans tout.
Pourtant, quelque part en moi, il y a cette voix qui ne cesse de me répéter que je pourrais être plus-que-parfaite. Mais comment ? Arrête de bouffer, pauvre conne.

Mon avis:
Il y a de ces livres qui vous brassent, qui vous font vous questionner, qui vous mettent dans tout vos états. D’autant plus que c’est tiré d’une histoire vécue, Parfaite ma laissée comment dire abasourdie !
Ayant vécu un traumatisme qu’elle refoule en elle, Annie est au tout début du roman une jeune adolescente pareille comme les autres, une petite vie tranquille, une ¨best¨ bref une adolescente normale. Puis le souvenir du traumatisme revient, elle doit s’y replonger malgré sa volonté et c’est là que tout bascule, elle fait la rencontre d’une amie qui lui propose de prendre le contrôle de son corps. C’est alors qu’Annie s’enfonce……..
Je suis maman de trois enfants, dont une petite fille, donc toutes les histoires qui touchent de près ou de loin la vie de famille, ça me touche. L’auteur dans ce roman a tellement su décrire la détresse d’Annie, on la voit s’enfoncer, on aimerait l’aider, on se dit ¨ben voyons ses parents qu’est qu’ils font puis on se dit, aurait-ont été mieux dans la même situation ??? Sûrement pas !!!! Chapeau à Carl Rocheleau son histoire à tellement l’air véridique et est tellement écrit avec toute une gamme d’émotion que je mis suis perdue tellement j’y étais prise je faisais, littéralement partie de la famille d’Annie, j’ai tantôt ri, tantôt été émue et souvent fâchée parce que j’aurais tellement voulu la secouer lui dire let’s go la vie est belle !!!!… Ça m’aura pris deux jours complets avant de pouvoir rédiger ma chronique, l’histoire m’ayant trop perturbée   ( dans le bon sens du terme ne vous inquiétez pas)
Ce livre n’est toutefois pas pour tous, c’est un livre dur sur une réalité tellement présente dans notre société. Il est classé 16 ans et plus et je suis bien d’accord ! Mais c’est sans aucun doute que les livres de la collection tabou se retrouveront sur la tablette de ma bibliothèque, qui sait peut-être qu’un jour une de mes trois coco devenus adolescents y verront une belle opportunité !!!
Merci aux Éditions de Mortagne pour l’envoi



More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *