Pablo Escobar, Mon père

novembre 12, 2017

Croyez-vous que tout avait déjà été dit sur l’ascension fulgurante et la descente aux enfers du plus grand trafiquant de drogue de tous les temps, Pablo Escobar ? Plus de vingt ans après une chasse à l’homme qui a marqué l’histoire, son fils délivre enfin la vérité sur ces événements tragiques. Découvrez le portrait d’un homme tout en contradiction, à la fois généreux pour les uns, père de famille aimant, mais aussi capable d’actes d’une violence et d’une cruauté inouïe avec d’autres. Plongez dans l’univers intérieur d’un homme célébré par certains comme un Robin des Bois moderne, et craint par d’autres comme le chef de la plus grande mafia que l’humanité n’ait jamais engendrée.

 

L’avis de Cat

 

Quand j’ai reçu ce livre, je me suis dit : oh boy… Vais-je vraiment lire ce genre de littérature, moi qui n’ai JAMAIS lu de biographie ou tout autre type de littératures de ce genre. Je n’aime pas entrer dans l’intimité des gens à ce point et tout savoir de leurs vies. Je vis le rêve 😉 .

Bon, mais on parle tout de même de Pablo Escobar, un des plus grands et puissants barons de la drogue colombienne. On le disait, plus grand que nature, le Robin des Bois moderne… Mais cette histoire, la vraie est racontée par quelqu’un qui a vécu la réalité, celle pas reluisante dut tout de Pablo, l’intransigeant, le cruel Escobar.

Son fils Juan, avec des vérités peu connues du public nous raconte la vie de son père dans les moindres détails. Quand je dis moindres détails c’est que j’ai eu souvent l’impression d’avoir vécu à leurs côtés tellement le récit est chargé d’éléments et d’anecdotes (si on peut les appeler ainsi) de leur vie privée.

Disons que le fils nous dépeint un portrait pas mal différent de ce que j’avais lu sur lui juste avant de débuter ma lecture. Le fils du baron de la drogue nous invite carrément chez lui de son enfance à l’âge adulte. On parcourt la vie de cet homme avec une vérité fracassante. Tantôt un ami, tantôt un père et un mari qui aimait profondément les siens, tantôt un être cruel et sans pitié, mais genre vraiment sans pitié.

Ce qui choque le plus, je crois, c’est que c’est de la réalité dont on parle. Par un roman de fiction. Bon OK, les gens avec qui Pablo Escobar n’était pas des enfants de chœur on s’étend là-dessus, mais, les dommages collatéraux, Escobar semblait s’en foutre comme dans l’an 40. Le business avant tout. La vie de cet homme au grand complet y passe. On assiste à la monter de la violence et de ses crimes.

La relation père/fils est aussi dépeinte de façon très véridique. Bon, j’aurais laissé tomber quelques petits trucs qui n’ajoutent rien du tout au document, mais bon les fallait-il pour bien comprendre la relation et l’homme qu’était Escobar.

C’est un récit biographique, donc on voit les choses à travers les yeux de Juan et de ce qu’il sait de la vie de son père et ce qu’il a vécu avec lui.

On s’entend, Pablo Escobar est une légende, on connaît tous ce nom, on l’a déjà tous entendu. Et bien une légende ça a ses secrets. Pablo Escobar, mon père, les déterre un à un. Vous aimez les cartels, les histoires de mafieux, de barons de la drogue, les histoires qui se sont joués pas très loin de nous, je vous suggère fortement ce document. Si comme moi vous êtes adepte de thrillers et de polars, ben disons qu’on est servi.

 

Pablo Escobar, mon père écrit par Juan Pablo Escobar
Publié chez Hugo&Cie dans leur collection Hugo Doc en octobre 2017
Genre: Biographie
Pages: 433
La note CatCritick 4/5 J’ai vraiment aimé

 

Merci à 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *