On jase là…

octobre 31, 2016

on-jase-la

  1.   Votre « set up » pour
écrire (ambiance, accessoire, papier et crayons ou Ordinateur)

Pour l’écriture initiale : mon ordinateur
portable assise sur mon divan, mes pieds qui reposent sur le pouf, un breuvage chaud,
qui refroidira certainement avant que je le termine et aucun bruit ambiant. J’ai
besoin du calme total, je ferme le téléphone et débranche même le WiFi! J’ai
toujours un papier et un crayon pas loin pour noter des idées à exploiter plus
tard ou pour faire des croquis des lieux…
Pour la relecture, réécriture : c’est plus
relaxe, j’ai besoin de musique qui s’accorde avec l’ambiance du chapitre en
question : métal, techno, classique… tout y passe!

 

2. Le roman que vous rêvez d’écrire

J’ai présentement la tête remplie d’idées pour
un autre genre complètement différent, une dystopie… mais pour le moment je n’ai
que des notes. L’histoire se développe tranquillement dans ma tête… Je veux
créer un univers complètement tordu où la réalité visuelle est parfaite,
utopique, mais qui cache derrière tout ça, un gouvernement qui a tous les
pouvoirs et tient en otage son peuple… c’est à voir! Je tiens à terminer la série
le début de la fin avant d’entamer quelque chose d’autre, il ne me reste que
deux tomes à écrire et je sais enfin comment les aventures de Tia finiront!

3.  Ce que vous aimeriez que les
lecteurs sachent de vous?

J’ai écrit mon premier livre pour ma fille qui
m’a demandé un jour : pourquoi n’écrirais-tu pas un roman toi aussi? Cela s’est
ensuite transformé en passion et c’est vite devenu une nécessité de mettre sur
papier mon imagination beaucoup trop débordante.
Je suis une personne très émotive et j’ai
tendance à me mettre trop intensément dans la peau de mes personnages et passe
par toute une gamme d’émotion dans une journée d’écriture.
Je prends beaucoup de plaisir à décrire les
scènes où il y a de la bagarre et je suis beaucoup trop enthousiaste à tuer les
méchants!

4.  Lire où écrire ? Pourquoi?

Les deux! Je ne pourrais vivre autrement! J’ai
autant besoin d’écrire pour sortir tout ce que mon imagination me dicte, que de
lire pour justement arrêter d’y penser! Les deux vont main dans la main! En
période d’écriture, je lis 1 ou 2 livres par semaine, en relecture je double souvent
ces nombres, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je chronique maintenant
mes lectures, il m’est arrivée à quelques reprises de commencer un livre que
j’avais déjà lu par erreur!

5. En cas d’invasion zombie, vous devez sauver qu’un seul roman, il peut vous appartenir ou pas, lequel serait-ce? Et pourquoi?

Ah! Je
sauverais surement les yeux jaunes d’Yvan Godbout, les zombies, ça le connait!
Je me chercherais une petite mimi, moi aussi, pour manier la tronçonneuse et
foncer tête baissée dans le tas! (oui j’ai beaucoup trop aimé ce livre!)

6. Parlons un peu de votre dernier roman. D’où vous est venu votre inspiration?

Partout! Je trouve de l’inspiration n’importe
où! Les personnages qui arrivent comme un cheveu sur la soupe dans mes
histoires sont généralement des gens que j’ai vus et qui m’ont donné une forte
impression, un sourire, un air bête, un look particulier… que j’avais envie
d’exploiter.
J’ai aussi d’intenses sessions de remue-méninges
avec ma fille ou avec des lecteurs qui me motivent, mais aussi me donnent des
idées pour la suite avec leurs spéculations.
Je cherche beaucoup d’images sur internet, pour
m’inspirer des lieux, des meubles, des personnages, d’habillement…Pour voir la chronique de destinée inconnue, cliquez sur la bannière suivante.

 

 Retrouvez la chronique de son roman Destinée inconnue: Le début de la fin en cliquant sur le lien suivant:
http://www.catcritick.com/?p=9
More about CatCritick

1 Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *