November 9

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer. La jeune femme est sur le point d’aller s’installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d’actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain. Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l’intensité de ce qu’ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre. Fallon devient alors la source d’inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est une mine d’informations pour lui et, pour tous les deux, c’est le moyen de faire le point sur leur vie. Jusqu’au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

 

November 9
Écrit pas Colleen Hoover
Publié chez Hugo Roman
Pages: 353
Note: 3/5

 

L’avis de Cat

 

J’adore Colleen Hoover, je dirais même que c’est une de mes auteure chouchou. Mais November 9 est assurément pas le meilleur roman de son oeuvre littéraire. Habituée à me faire ramasser avec ses histoires,  je suis restée en plan avec celle-ci. Pas que je n’ai pas totalement détesté, mais j’ai été déçue.

Fallon et Ben se rencontre par hasard un soir dans un resto. Fallon se demande pourquoi Ben prétend être son petit ami devant son père quand elle ne l’a jamais vu et Ben lui se demande vraiment s’il est entrain de commettre la plus grosse erreur de sa vie. Mais la chimie opère et il se promettent de se rencontrer tous les 9 novembre prochains et ce, pendant les 5 cinq années qui suivent. Même endroit, même heure, même jour.

Ce concept, c’est du Colleen Hoover tout craché . On le sens bien qu’il y a quelque chose qui se trame derrière cette “idyllique rencontre” . Tout y est, personnages émotivement brisés, trame amoureuse, déceptions, ect. Mais malheureusement pour moi, cette fois-ci elle n’a pas tenue le coup. J’ai d.couvert assez rapidement le secret que cache les personnages. Disons que ça brise un tantinet le rythme de lecture que ce genre me procure habituellement.

je ne voudrais pas que vous pensiez que ce roman est mauvais! Bien au contraire il est excellent mais pas comme les autres que j’ai lu précédemment. ColleenHoover m’a habituée a un punch plus fulgurant. En fait c’est pas le punch le problème dans ce récit, mais bien la facilité que l’on a à le découvrir…

Le roman se déroulant sur 5 ans et oscillant entre le point de vue de Fallon et de Ben, on voit vraiment bien évoluer les personnages. La trame est assez bien construite. Malgré des histoires qui se chevauche, on ne perds pas une seconde de cette précieuse relation. Fidèle à son habitude, CoHo (pour les intimes) nous revient avec sa plume douce et envoûtante. Elle a le don pour raconter ses histoire. Les sentiments des personnages sont perceptibles comme avec tous ces autres romans, pour ma part je trouve que c’est vraiment la force de cette auteure.

Fan de l’auteure lisez-le, peut-être aurez-vous un autre avis que le mien. Pour ceux et celle qui ne connaissent pas encore Colleen Hoover je vous conseil de la mettre en haut de votre liste de priorités littéraires!!!!

 

Merci à 

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

février 27, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply