Nous, les déviants

août 21, 2017

Quand Ella Newhall avait seize ans, elle appartenait à une bande joyeuse et soudée. Max, Corey, Fallon, Zane et elle passaient leurs vacances à faire du vélo, explorer l’île de la baie et frissonner en écoutant les histoires terrifiantes que leur racontait Jessica, la sœur aînée de Max. Et puis Jessica est morte, renversée par un bus qui roulait trop vite.

Quatre ans plus tard, Max est devenu un fils à papa fainéant et camé. Corey déprime, Fallon est enceinte de huit mois et Zane est connu comme le voyou du coin. Ella poursuit, sous les encouragements de la presse locale, le rêve d’une médaille olympique sur les pistes de course. La seule chose qu’ils partagent encore est une envie dévorante de revanche. Inspirée par les histoires d’horreur que leur racontait Jessica, la bande se reforme, et ses membres décident de se venger de tous ceux qu’ils estiment coupables d’avoir gâché leur adolescence.

 

L’avis de Cat

Quand j’ai reçu ce roman, il ne m’inspirait pas du tout ! La couverture, le titre et la quatrième de couverture me donnaient sincèrement peu d’envies de le lire rapidement. Il s’est retrouvé dans ma pal à lire du mois d’août un peu par hasard. Il me manquait un roman pour ma pal et lui ” traînait” sur ma table de chevet. Je me suis dit, je l’ajoute et si je n’ai pas le temps de le lire, “too bad”, je le lirai plus tard ! Disons que je me serais mordu les doigts si j’avais attendu.

Je le dis d’entrée de jeu, le début est long, peu d’action. On semble tourner en rond et j’ai même senti le roman un peu enfantin par moment. Mais quelques chapitres plus tard quand l’action prends place et que l’intrigue vous prends de plein fouet, ce roman devient littéralement une bombe atomique, rien de moins !

Ella, Max son petit ami, Corey, Fallon et Zane étaient jadis des meilleurs amis. Jusqu’au jour où le gang, est dissolu après un tragique événement. La sœur de Max meurt écrasée par un bus. Un accident ? Un geste volontaire ? Chacun à sa propre théorie sur le geste de Jessica ! Jessica était la raconteuse de la bande, celle par qui les histoires d’horreurs arrivaient. C’est bien la seule chose qu’il leur reste de leur amie 4 ans plus tard. Ella est toujours avec Max, mais leur relation stagne. Corey toujours introverti a maille à partir avec Zane qui est devenu le voyou du quartier et Fallon elle, attends la venue de la cigogne, ce qui cause un choc chez la bande d’amis. La seule chose qui les rassemble encore, c’est les histoires de Jessica et leur soif de vengeance.

Et quand je dis vengeance, le mot est faible !!! Ella est résignée à faire payer tous ceux qui s’en prennent à ses amis qu’ils fassent parti du gang ou non. Mais la vengeance peu allée loin, Très loin ! Elle implique ses amis dans sa quête qui les mènera plus loin qu’ils ne l’auraient pensé eux-mêmes !

Écoutez, j’ai eu froid dans le dos plusieurs fois en lisant ce roman-là. On pense tous un jour à la vengeance, à casser quelque chose pour faire sortir la vapeur. C’est ce qu’Ella et ses amis font dans ce roman. Ils cassent tout et se vengeance de tous ceux qui les ont fait suer durant leur enfance et adolescence. Ce roman est loin d’être rose. Il n’y aucune trace de bonheur non plus. Si vous êtes déprimé, ce n’est pas le roman à lire disons. Quand on parle de romans coups de poing, on pourrait y inclure le roman de C.J. Skuse.

C’est dérangeant, déchirant et criant de vérité. Parce que bien que ce soit une fiction, rien n’est trop exagéré pour que ce ne soit pas arrivé pour vrai ! Et je vais vous dire, c’est bien ça, le plus dérangeant. Ella a des secrets qui au fil de l’intrigue se dévoileront pour jeter une ombre sur le clan. Est-ce que la vengeance qu’ils utilisent contre leurs pairs sera efficace pour enrayer “ce” problème ? Surtout que des vies risque de changer suite à cet événement.

Au tout début du roman, j’ai été choquée. Je trouvais la vengeance des jeunes gratuite et violente. Mais au fil de l’intrigue, j’ai appris à les connaître et à les comprendre et puis même à les supporter ! C’est vous dire à quel point l’auteure à bien construit son récit ! La dimension psychologique qu’à pris l’auteure avec son récit est vraiment bien réussie ! Même si on ne tombe pas dans les descriptions des personnages, on vient qu’à ressentir les émotions au travers des pages du roman. Elles sont palpables et sont tellement intenses que je me suis surprise à déposer mon roman empli d’une certaine agressivité, j’aurais aimé les aider, vous voyez ?? On ne se doute ni de l’événement principal, ni du dénouement ! Les rebondissements sont soudains et inattendus. En fait c’est un thriller psychologique brillamment construit!

En conclusion, ne vous laissé pas bafoué par son allure quelconque, c’est un excellent roman ! Presqu’un coup de cœur !!!

 

Nous, les déviants de C.J. Skuse 
Publié chez Les Éditions La belle colère en mars 2017
Genre: thriller psychologique, jeune adulte
Pages: 380
La note CatCritick 4/5 J’ai vraiment aimé

 

Merci à 

 

 

 

 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *