Nous allons mourir ce soir

janvier 5, 2017

Ce que j’en ai pensé

Histoire générale : Qui à dit qu’il fallait 1000 pages à un roman pour en faire un excellent ? Cette nouvelle de Gillian Flynn est tout simplement géniale ! Réussir à écrire un thriller suffocant, où le malaise transpire au travers les pages et crédible en 60 pages, hallucinant ! Après des années comme travailleuse du sexe, le personnage principal, développe le don de lire les gens. Elle les analyse et aide les âmes et les gens en peine. Un jour ce pointe Susan à sa boutique, elle lui demande de l’aider, elle croit sa maison hantée et son beau-fils sous l’emprise de la maison. Notre protagoniste, se jettera dans la gueule du loup sans vraiment savoir à qui ou à quoi elle a à faire.

Personnages principaux et secondaires : On se sait pas son nom, seulement que sa vie n’a pas été rose du tout. Mais ce personnage m’a fascinée ! Sortie de l’industrie du sexe elle devient un genre de médium bon marché pour une famille en apparence normale. Elle se jette corps et âme dans cette histoire de maison hantée. Un personnage fort mais vulnérable à la fois. Miles, le beau-fils est insaisissable, tout le long on n’arrive pas à le cerner. Le personnage parfait pour ce type de roman, on n’arrive pas à l’aimer, ni à le détester tellement on ne sait jamais s’il dit la vérité ou non !

La plume de l’auteur : Addictive, prenante, suffocante ! Malgré les 60 pages, cette nouvelle à tout d’un grand thriller signé Gillian Flynn ! Bien sûr le récit n’est pas très long, nous garder accroché n’était pas un grand défi en soir mais d’écrire un tel thriller en si peu de mot, ça par exemple c’est une qualité que très peu d’auteur ont ! Le récit commence en force, pour nous mener vers une finale à couper le souffle ! J’aurais bien pris quelques centaines de pages de plus !

En conclusion : Malgré le peu de pages, cette nouvelle doit être lue par l’amateur de thriller ! Elle vous fera frissonner !

Merci à 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *