Mon week-end à 1000 du 30 mars au 2 avril 2018

Posted in Autour de la lecture by

J’ai un gros week-end de repos devant moi ! Depuis plusieurs semaines,  j’avais une grosse panne de lecture, mais ça semble résolu depuis quelques jours. J’ai donc décidé au cours du prochain gros week-end qui s’en vient du 29 mars 19h au 2 avril 23h que j’allais me faire un beau week-end à 1000 .

 

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le principe, c’est de lire 1000 pages en un week-end. Bon, ok,  j’ai choisi une fin de semaine de 4 jours au lieu d’une fin de semaine normale, mais j’ai trois enfants, je ne peux donc pas lire sans cesse!!! 

Voici donc les romans qui accompagneront ce week-end, ainsi que leur nombre de pages et leur résumé. Après chaque fin de roman, je ferai un petit compte-rendu sur la page Facebook!!!

 

Ma lecture en cours

640 pages (j’ai déjà 237 pages lues) donc 403 pages restantes

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.
Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

 

Une sortie que j’attendais genre vraiment! 

344 pages

Les jours sont devenus bien sombres pour la famille Carter. Rick est encore en vie, certes, mais dans quel état ? Cloué à son lit d’hôpital depuis le terrible accident dont il est responsable, celui qui prenait la vie à la légère doit maintenant apprivoiser sa nouvelle réalité empreinte d’embûches. 

Le destin lui ayant arraché, le même soir, les deux êtres qu’il affectionnait le plus au monde, Sacha se retrouve sans repère. En leur absence, la musique ne l’intéresse plus… et la descente aux enfers devient inévitable. Un séjour dans un chalet rustique isolé l’aidera peut-être à trouver la quiétude nécessaire pour faire face à ses défis.

De son côté, Jenny parvient tant bien que mal à donner un sens à son existence : elle sort de l’ombre et déniche un travail qui la comble. Les hommes sont à ses pieds et elle fréquente des gens qui partagent ses passions. Toutefois, réussira-t-elle à vivre longtemps sans Sacha ? Leur amour peut-il vraiment s’éteindre à jamais ? 

 

Une autre facette de cette auteure que j’ai hâte de découvrir

354 pages

Jonathan Serra, enquêteur pour le Boston Police Department, se voit attribuer une nouvelle coéquipière en la personne d’Elisabeth Stevens. Ensemble, ils sont chargés de l’affaire Katriana, cette présumée tueuse en série qui joue la séductrice irrésistible afin d’attirer ses proies. Chaque cas met en scène un homme démontrant un fort attrait pour la luxure ; chaque fois, les lieux du crime sont laissés impeccables. Si ce dossier devient l’un des plus frustrants de sa courte carrière, Jonathan se fait tout autant secouer par sa partenaire. Le jeune policier y voit, au-delà des jolies courbes, une âme sensible et fragile pour qui il se prend d’affection.

Mais pourquoi Elisabeth tarde-t-elle à se laisser attendrir ? Bien que les deux collègues travaillent avec acharnement, les victimes de la femme fatale Katriana se multiplient rapidement et l’enquête se complexifie de plus en plus. Alors que tout semble sans issue, la découverte d’un lourd secret à l’origine des meurtres changera leur vie respective à jamais…

 

Petit documentaire que j’aime bien sur des faits divers québecois

107 pages

Sirène hurlante, deux policiers de la Rive-Sud de Montréal sont à la poursuite d’un véhicule en infraction. Ce qu’ils ignorent, c’est que leur course n’a rien d’une opération de routine : leur vigilance de ce jour-là a sans doute sauvé la vie d’une jeune femme.

Le conducteur de la voiture, Patrick Lévesque Paquette, avait méthodiquement traqué une Montréalaise de 25 ans avant de la séquestrer et de lui faire subir les pires sévices. Durant près de vingt-quatre heures, Chloé (nom fictif) a vécu l’enfer sous l’emprise de ce prédateur. Si elle a finalement pu lui échapper, c’est par un pur hasard : une immatriculation échue. Le piège, en dévoilant des informations inédites tirées de l’enquête et de la preuve déposée à la cour, nous entraîne sur les traces d’un monstre qui aurait pu faire bien d’autres victimes.

 

Tous ces romans totalisent 1208 pages! Vais-je réussir!! C,est le temps qui nous le dira!!!

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

mars 29, 2018
Previous Post Next Post

1 Comment

  • Reply booksandgeek

    je vais tenter de participer malgré que je sois occupé un peu tous les jours ! Bonne lectures à toi

    mars 29, 2018 at 11:23
  • Leave a Reply