Moi j’mange

février 14, 2017

 

Mon avis

Je n’ai pas lu beaucoup de livres dans la collection Tabou des éditions de Mortagne, mais quand j’en lis un, je ne suis jamais déçue. Les sujets sont toujours très bien décrits et ils sont toujours d’un réalisme fou. Dans celui-là, c’est de l’hyperphagie boulimique qu’on nous parle.

” L’hyperphagie boulimique est un trouble alimentaire peu connu, mais dont souffrent à la fois des hommes et des femmes en proportions presque égales. Ce trouble se caractérise par des crises au cours desquelles une personne ingère une très grande quantité d’aliments, de façon incontrôlée, compulsive, sans toutefois se purger par la suite, ce qui conduit inévitablement à une prise de poids. Les régimes multiples sont donc souvent symptomatiques de l’hyperphagie.”
– Extrait tiré du site internet des éditions de Mortagne

Billie est une jeune fille insécure, dès le début du roman l’auteur nous plonge dans le vif du sujet, la rentrée scolaire, quoi de plus stressant pour une ado qui prend du poids, que les regards de ses pairs. Elle a des amies, oui, mais elle est constamment mal dans sa peau, elle trouve le réconfort dans la nourriture. Plus le récit avance plus elle mage et plus elle engraisse, plus elle engraisse et plus elle angoisse et plus elle mange. Vous voyez le cercle vicieux?

Les romans de cette collection, écrite principalement pour les adolescents et adolescentes, démystifient certains sujets encore tabous dans notre société et qui touche encore plus de jeunes. C’est donc avec une vérité terrifiante que le roman a été écrit, l’auteur n’y va pas de main morte et ne nous épargne pas. Le but étant de faire connaître ce trouble encore mal connu et de montrer aux jeunes qu’avec de l’aide, on peut y arriver, mais que le chemin n’est pas toujours rose. Billie devra travailler sur elle-même, mais aussi sur ses relations avec les autres. Ses parents et ses amies devront être à ses côtés pour la faire cheminer, mais c’est sa volonté à elle qui devra primer.

Étant maman de trois enfants, ce genre de roman m’interpelle encore plus. J’y vois les problèmes auxquels seront confrontés mes enfants et je mets sert de l’information contenue dans ces bouquins pour les informer tranquillement mais sûrement. Bien sûr je me suis mise souvent à la place des parents de Billie, voir ses enfants aux prise avec des problèmes comme ceux-là, ca ne doit pas être évident. Parce que même si on veut les aider du plus profond de notre coeur, reste que c’est à eux de faire avancer les choses.

Joanie Godin, a fait une job super, en nous expliquant ce trouble, sans être toujours rose, ce roman est rempli d’espoir et de persévérance.

En conclusion, ce roman convient autant aux parents qu’aux jeunes. Il sera vraiment intéressant que ces livres soient des lectures obligatoires aux élèves du secondaire.

Merci à

  

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *