Métamorphose: Sombre présage

octobre 14, 2016

Attention ce roman est le troisième tome d’une série 

Senna continue sa formation sur à Arpia. Mais elle est hantée par le sombre présage qu’Io lui a adressé et elle n’a toujours pas résolu le mystère de ses affaires volés.
La situation d’Ian se dégrade. La jeune fille n’a personne sur qui compter.
Entre manigances, déceptions et trahisons, Senna est plus méfiante que jamais. Pour faire face à ces difficultés, elle va être amenée à faire des choix, à créer de nouvelles alliances et peut-être devoir renoncer à certaines amitiés. 
Bon, comment dirais-je. Vous n’avez pas encore lu cette série? N’attendez plus! C’est tout simplement une des meilleures séries jeunes adultes sur le marché. Bon on s’entends j’e ai lu quelques une et je vous jure que celle-ci c’est une tuerie!
Senna, toujours à Arpia essais de démêler tant bien que mal qui sont ses amies et de qui elle devrait se méfier. Ian n’est toujours pas lui-même et elle cherche comment le ramener à elle. J’ai adoré ce tome il est encore plus sombre que les deux autres. Senna s’affirme plus et use de stratégie pour déjouer les plans de la matriarche. Mais est-ce bien elle de qui elle devrait se méfier? Y a-t-il quelqu’un d’autre au château qui lui veut du mal?
C’est difficile de faire l’éloge de la quasi-perfection. La couverture est encore plus magnifique que les précédentes, même si elles étaient déjà elles même extraordinaires, sérieusement je n’aurais pas vu autre concept pour ce roman-là, ça démontre bien sont côté sombre et l’épanouissement de Senna à la fois! Dès le début du roman, on entre immédiatement l’action, j’avais peur de ne plus m’y retrouver parce que la lecture du tome deux remonte à quelques mois déjà, mais non, Ericka Duflo a fait en sorte que dès les premières pages les événements du deuxième nous reviennent très rapidement en tête. Sa plume est toujours aussi fluide et malgré le thème jeune adulte, jamais on ne tombe jamais dans les clichés habituels et je ne me suis jamais senti pas à ma place , comme dans certains romans jeune adulte ou je ne suis clairement pas le public cible, malgré ma différence d’âge je m’identifie très bien à Senna. Les pages se tournent à une vitesse folle, la preuve je l’ai lu en moins de 24 h, et ce, malgré un horaire chargé. Et la fin… Que dire de la fin, l’auteur nous laisse en plan avec des questions plein la tête. L’attente du tome 4 sera longue!
Bref, un tome trois aussi bon que les deux autres et même peut être un peu plus.
More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *