Le livre où la poule meurt à la fin

Posted in album pour enfants, Jeunesse
on septembre 4, 2017

Catherine la poule est dépensière à l’excès. Elle achète tout et n’importe quoi: vêtements, meubles et gadgets en tous genres, quitte à finir criblée de dettes. Elle est la reine du “magasinage” et des cartes de crédit. À quoi bon économiser quand on sait que son temps est compté? Ainsi, quand son heure est venue et qu’on lui demande de se confesser, Catherine n’a pas de regret, ou peut-être bien qu’un seul!

 

L’avis de Sarah

 

J’étais vraiment excitée de recevoir le livre “Le livre où la poule meurt à la fin” des éditions 400 coups, car il parle d’un sujet très important de nos jours; l’argent. Étant donné qu’il cible un public de 7 ans et plus, j’adore le fait de pouvoir l’utiliser en classe pour parler d’argent et de consommation avec mes élèves. L’histoire est vraiment bien écrite et très drôle. Tout le monde a dans son entourage une personne dépensière, mais une poule certainement pas. L’histoire est hilarante et les illustrations sont vraiment à la hauteur de mes attentes.

Encore une fois, Valérie Boivin illustre parfaitement le texte de François Blais. La fin qui est assez prévisible ne l’est pas du tout finalement ce qui rend l’histoire encore plus drôle. Ainsi, si vous désirez aborder le thème de l’argent avec vos enfants, cet album est parfait pour le faire en plus d’utiliser une touche d’humour pour dédramatiser le tout. Bref, courrez vous l’acheter, car il vous faut absolument cet album! Et pourquoi pas l’offrir pour Noël? Consommation et Noël font souvent la paire 😉

 

 Le livre où la poule meurt à la fin écrit par François Blais et illustré par Valérie Boivin
Publié aux Éditions 400 coups dans la colelction Grimace en septembre 2017
Genres: album pour enfants, dès 7 ans, argent
Pages: 32
La note CatCritick 6/5 Un GROS coup de coeur

 

Merci à 

 

Leave a Reply