Les yeux du vide

avril 13, 2017

L’avis de Cat

J’ai reluqué ce roman longtemps. Le voyant passer sur la blogosphère mainte et mainte fois, sans jamais tenter le coup. Je me le suis procurer au Salon du livre de Québec pour avoir la chance d’avoir une dédicace de l’auteure. Mais pourquoi j’ai attendu si longtemps pour lire ce roman… Mea Culpa!!!! Premièrement, comme je fonctionne souvent au feeling, la couverture est l’élément qui a attiré mon attention en premier, elle est magnifique et après ma lecture je peux dire qu’elle représente tellement bien l’atmosphère du roman!

Dès le début de la lecture, c’est le mystère qui nous aborde en premier. Les pages en sont remplies, c’est un thriller certes, mais on oscille entre le thriller paranormal et le thriller psychologique, c’est juste parfait et bien dosé!

Cassy une jeune gynécologue obstétricienne, viens tout juste d’avoir son diplôme, elle pratique dans une grande clinique de Montréal et sa vie semble parfaite. Une erreur lors d’une intervention l’obligera à prendre congé. Sur le chemin du retour , elle vivra un truc pas normal qui la laissera perplexe. Sans prendre cet événement trop au sérieux elle décide d’aller fêter son diplôme avec ses amies, c’est là que tout bascule. Cassy sera kidnappée et se réveillera dans une maison abandonnée au fin fond des bois. De là partent des phénomènes étranges et paranormaux qui la hanteront et qui la mèneront dans la ville de Yukiton.

Des secrets familiaux, une petite ville qui semble cacher beaucoup de choses. Cassy n’est pas accueillie à bras ouverts, ni par la population, ni par la police qui semble vouloir la voir quitter la ville au plus vite. Mais pourquoi? Pourquoi quelqu’un semble la suivre, pourquoi vit-elle des trucs étranges depuis son kidnapping? Je sais je reste évasive, mais faut le lire. D’un c’est une histoire complexe à résumer avec toutes les ramifications quelle comporte et de deux je ne veux rien spoiler!

Le roman est divisé en deux parties, en tous les cas d’après mon interprétation. La première installe les bases plus paranormales du récit, dans la deuxième on nous plonge dans l’enquête elle-même. Quoi dire de plus que c’est un véritable page-turner? La psychologie des personnages ainsi que leurs émotions sont palpables à travers tout le récit. La plume d’Élodie Loisel est simple mais tellement juste. Rien n’est laissé au hasard, l’intrigue est captivante et elle crée une dépendance. Je voulais le lire le plus vite possible, mais en même temps j’ai étiré ma lecture pour ne pas quitter l’univers de Cassy. Voir l’histoire à travers les yeux de Cassy , ajoute aussi à tout le suspense qui l’entoure, on vit carrément son aventure avec elle!

Même si je me suis douté sans surprise parce que j’avais raison de qui perpétraient les meurtres dans l’histoire, ça n’a rien enlevé au plaisir que j’ai eu à lire ce roman, je voulais savoir le pourquoi du comment et voir comment Cassy allait s’en sortir.

En conclusion, n’attendez pas aussi longtemps que moi pour vous procurer Les yeux du vide, c’est un coup de cœur CatCritick. Tous les éléments y sont pour passer un moment lecture extraordinaire!

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *