Les Somber Jann saison 1

avril 21, 2017

“Attention spoiler”

L’avis de Cat

Je me suis toujours dit que je serais toujours honnête envers moi et envers vous dans mes avis. Celui-ci, j’ai songé à ne pas l’écrire… Mais je me suis dit que vous mes abonnées aimeriez savoir pourquoi je n’ai pas aimé ce roman.

Engy, une jeune fille de bonne famille voit soudainement déménager une famille devant chez elle. Jusque-là rien de dramatique mais voilà que la famille est louche, très louche. Un soir lorsqu’elle se rend à une fête avec une amie elle est agressée par des jeunes hommes. Son voisin le plus vieux des frères Somber Jann arrive et disons-le, tue le jeune homme en question. Engy abasourdie par cette horrible soirée en vient qu’à être fasciné et curieuse envers cette famille. Malheureusement pour elle, elle franchira le pas de trop et se retrouvera séquestrée par la famille de tueurs en série. Elle tombera sous le charme de Jaylen.

La plume de l’auteur que j’avais pourtant apprécié dans Isaac Cole est hésitante. Les expressions françaises comme le mot “putain” reviennent à tous les trois mots et je vous jure ça fait mal aux yeux. J’ai trouvé ce roman difficile à lire, misogyne, violent et sans aucune structure ce roman est vraiment de loin celui-lui que j’ai le moins aimé dans les dernières années, je vous explique pourquoi.

Premièrement qui est cette famille? Des tueurs en série je l’ai compris, mais pourquoi en venir là? L’auteur nous donne des brides d’informations sans jamais être très clair. J’aurais aimé avoir de la profondeur, une psychologie des personnages, là on se retrouve avec une famille de tueurs et de violeurs sans explications du pourquoi, en fait oui on nous le dit dans le récit, mais genre en un paragraphe… Le syndrome de Stockholm est souvent abordé dans les thrillers psychologiques est quand c’est fait avec brio on y croit. Mais ici une jeune fille de 16 ans séquestrée, battue presque violée, menacé de mort, oublie tout ce qu’elle vient de vivre pour les beaux yeux du plus vieux des frères? Euhh je peux vous jurer qu’il aurait beau ressembler à Ian Somerhalder, que celui qui me ferait ça n’aurait jamais mon amour, surtout pas l’espérance d’une vie conjugale!

 Deuxièmement, où sont la famille et les amis de Engy ?? Elle a tout de même disparue durant plusieurs jours et elle s’en sort avec une banale histoire d’amnésie et de fugue ??? Son ami Dustin, qui a tout découvert n’aurait pas pu alerter ses parents? Et bien non rien. Même la police n’est jamais alertée sous prétexte que le papa, ex flic les tiens dans sa poche. Engy le personnage principal est tellement faible qu’elle pardonne au beau Jaylen le meurtre d’une personne importante pour elle sous prétexte que Monsieur va changer !!! Euhhhh il n’a pas voler 5$ là !!

Bref ce roman est rempli d’incohérences, de violence gratuite. Des romans violents j’en ai lu, beaucoup, mais il y avait un contexte, un univers, une psychologie ou à tout le moins une explication donnée, mais là rien de rien on nous garoche des événements sans queue ni tête. Le fond est pas si mal, mais aurait fallu travaillé l’histoire, la psychologie des personnages et y mettre une héroïne qui a du chien. Un achat décevant, peut-être aimerez-vous, je vous le souhaite, mais moi je ne conseil aucunement ce roman qui dégrade autant la femme.

More about CatCritick

2 Comments
    1. Je ne pense pas que ce soit mon genre non plus. Pourtant je suis curieuse de lire l’auteur. J’essaierai peut être Isaac Cole.

      1. j’ai bien aimé Isaac Cole! Disons que pour écrire un thriller psychologique le niveau n’est pas là!!!!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *