Chroniques Littéraires, Jeune adulte

Les ensorceleuses

Clémentine est française. Flavie est québécoise. Un océan les sépare et pourtant, le temps d’un été magique en Provence, elles ont été inséparables et ont partagé tous leurs secrets. L’un de leurs mauvais tours a eu des conséquences dramatiques et Grégoire, le garçon qu’elles aimaient toutes les deux, en a été marqué à vie. Depuis, elles ne se sont plus jamais revues. Deux ans plus tard, coincées respectivement en région parisienne et à Montréal, elles vont tout faire pour se rejoindre au cœur de la Provence, là où tout a basculé au cours d’un été ensorcelé… Mais jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour réparer le mal qu’elles ont fait?


Dès le départ, la couverture de ce roman-là m’a accrochée, ajoutez-y le titre et j’étais presque gagnée d’avance. Si vous me suivez depuis un moment vous devez savoir que les histoires de sorcières j’adore, c’était donc le livre tout indiqué pour passer un bon moment lecture. Mon instinct ne pas tromper, bine que je sois à mille lieux du public cible de ce roman, ma lecture a été un petit délice. 
Clémentine est française , Flavie est québécoise, une amitié entre deux pays et entre deux jeunes filles. Mais qui tourne bien mal, tout ça pour un garçon. Comme le quatrième de couverture décrit bien l’histoire et que de trop vous en dire ruinerait le beau moment lecture à venir, je vais en rester là quant à l’histoire elle-même.
Ce que je peux vous dire par exemple c’est que j’ai adoré les deux filles aux tempéraments opposés que l’amitié d’un été a réunis et qu’un garçon a séparés. Le travail d’écriture des deux dialogues, un français et l’autre québécois, est magistral, tout coule et on y croit, un roman à deux voix ou l’on perd rien de l’histoire, pas de temps mort le rythme de l’histoire est constant, pas de longueurs et rien de redondant. L’histoire d’amitié, de trahison, de sorcellerie et d’amour y est mélangée avec succès. C’était le premier roman de Chloé Varin que je lisais, parce qu’elle écrit généralement pour les jeunes adultes et que je m’y connais peu, mais je peux d’ores et déjà dire que je tenterai ma chance avec les autres. Seul petit bémol et que dire s’en ai pas un gros, j’aurais aimé plus de développement côté sorcellerie du roman, peut-être parce que j’adore ça, mais bon comme je vous le dis ça n’enlève rien au moment lecture qui vous attends. La lecture parfaite pour être sur le bord de la piscine par un après-midi ensoleillé!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *