Le tricycle rouge

octobre 28, 2017

Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais un appel téléphonique va le contraindre à reprendre du service. Son ami et ex-coéquipier Steve Raymond a besoin de lui.

Une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Tout porte à croire qu’un serial killer présumé mort, le Démon du Vermont, a repris du service.

Dans le même temps, à New York, la journaliste blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix.

Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?

 

L’avis de Cat

 

Vous le savez depuis le temps, j’adore les thrillers. Quand j’ai la chance de tomber sur petit nouveau, je tends la main et je découvre un nouvel univers et un nouvel auteur. C’est ce que j’ai fait avec Le tricycle rouge de Vincent Hauuy.

Vous dire, combien j’ai été perturbée par ce roman et comment j’ai réussi à savoir si j’avais aimé ou non. Je l’avoue quand je l’ai déposé pour la dernière fois, je n’étais pas certaine d’aimer. À moins de me vendre un thriller conspirationniste, j’aime même si c’est lugubre ou sanglant que ça reste dans le domaine du réalisable. Quand l’intrigue est poussée si loin que je n’arrive pas à me la transposer dans mon univers, j’ai un peu plus de difficulté. Sans rien vous spoiler, je vais tenter de vous donner mon avis de ce qu’est Le tricycle rouge.

Noah Wallace ancien profiteur et Steve Raymond policier au Vermont se rendent sur une scène de crime au Québec. Les enquêteurs du coin ont trouvé une carte postale sur la scène de crime ayant leurs noms apposés dessus. Bien sûr cette scène de crime ramène Noah cinq ans derrière lorsqu’un serial killer lui écrivait des messages sur les différentes scènes de crimes. Le meurtrier du Québec semble opéré avec le même modus operandi, seulement celui du Vermont est censé être mort… Noah devra malgré la maladie se replonger dans ses anciens dossiers pour découvrir qui est le nouveau « démon ».

En même temps, Sophie Lavallée, une journaliste à New York qui écrit un blogue sur les affaires classées et les théories du complot, ce pose cette fois sur l’enquête entourant la disparition d’un reporter dans les années 70, Edgar Trout. Elle mettra les pieds dans un engrenage où il sera difficile de sortir.

Et si es deux affaires étaient liées, et si les deux protagonistes se retrouvaient plonger dans le même enfer ?

Bon jusqu’à maintenant vous me direz, Cat ça m’a tout l’air d’un thriller typique ! Ohhh non !!! D’une grande qualité, Vincent Hauuy va loin, peut-être un peu trop loin pour moi avec son intrigue. Darknet, technologie, meurtres sanglants, serial killer, le roman est complet. Mais j’aurais préféré, même si le tout s’imbrique assez facilement que l’auteure ne s’éparpille pas autant. Je savais que les deux enquêtes allaient s’amalgamer ensemble, mais je me suis souvent demandé où tout ça allait me mener. Et puis bang, le dénouement, inattendu, indétectable (bravo pour ce point). Je m’attendais à tout, sauf à ça. J’ai été littéralement subjuguée, au début négativement je vous l’avoue, mais ensuite en y repensant j’avoue que c’était audacieux comme intrigue!

Les nombreux rebondissements, le suspense palpable et une plume ultra efficace font de ce thriller un bon roman à lire, mais je dirai que, pour les néophytes, il serait judicieux de lire autre chose avant de passer à ce stade de thriller complexe et peu commun !

Autre point positif, se retrouver au Québec, reconnaître certains lieux. Encore audacieux de jouer sur deux tableaux, le Québec et les États-Unis. Je suis encore partagée dans mes sentiments à savoir si c’est un coup de cœur ou un bon roman, j’y arriverai peut-être quand j’aurai décanté!!! Une chose est certaine, ceux qui comme moi lisent beaucoup de thrillers/polars seront certainement surpris par le premier roman de Vincent Hauuy, qui a gagné le Michel Bussi du meilleur roman français en 2017.

 

Le tricycle rouge écrit par Vincent Hauuy
Publié chez Hugo&Cie dans leur collection Hugo Thriller en août 2017
Genre: thriller, polar
Pages: 490
La note CatCritick 4/5 J’ai vraiment aimé

 

Merci à 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *