Le sel de nos larmes

octobre 11, 2016

Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées. 
Chacun né dans un pays différent. 
Chacun traqué et hanté par sa propre guerre. Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte de la mer Baltique devant l’avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes… Tous partagent un même but: embarquer sur le Wilhelm Gustloff, un énorme navire promesse de liberté…
Ruta Sepetys révèle la plus grande tragédie de l’histoire maritime, qui a fait six fois plus de victimes que le Titanic. Cette catastrophe méconnue lui inspire une vibrante histoire d’amour, de courage et d’amitié.
Avant de recevoir ce roman-là, je ne connaissais pas l’auteur Ruta Sepetys. Donc je croyais recevoir un roman jeune adulte comme les autres. Est-ce que je peux vous dire que je me suis royalement trompée et que maintenant je veux tout lire ce que cette auteure a écrit.
Ce roman est plus qu’un roman ordinaire, c’est un récit sur l’amitié, la résilience et l’espoir. L’espoir de trouver un monde meilleur même en temps de guerre.
Le roman est conçu avec les quatre points de vue des personnages principaux, Joana, Émilia, Florian et Alfred. Tous vivent la guerre de 1939-1945 différemment, Ils sont soit engagé ou bien déportes ou bien fugitif, mais ils ont tous un seul et même but, vivre et s’en sortir. Leurs histoires respectives s’entremêleront pour ne faire qu’une… une histoire tragique mais au combien inspirant.
Normalement je n’aime pas trop les romans qui sautent d’un personnage à l’autre à chaque chapitre, mais avec celui-ci j’ai adoré avoir le point de vue de chacun des personnages, parce qu’ils vivent la guerre de différentes manières. Je dois vous dire que c’est un roman très dur, même si les scènes ne sont pas détaillées, l’auteur a si bien écrit ces dites scènes qu’on ressens les mêmes émotions que les protagonistes. On ressent le froid et la douleur de certain. L’espoir et l’amitié d’autres. Bien qu’il y ait 4 personnages principaux, d’autres gravitent autour d’eux et apportent à l’histoire un complément important. 
Bien que ce soit sur le fond de fiction, cette guerre comme vous le savez avec toutes ses atrocités à bel et bien existé et le naufrage du Wilhelm Gustloff aussi. C’est une catastrophe maritime plus importante que celle du Titanic, mais qui est passée sous silence de par son contexte. Ce roman est bien plus qu’un simple roman, parce que même si le sujet n’est pas celui d’un roman à l’eau de rose, il est rempli d’amour et d’amitié. Je dois vous avouer que ce roman m’a secoué et que j’en suis ressortie grandit. J’ai vu le beau, dans le mal, j’ai aussi appris certaines choses que je ne savais pas encore sur cette guerre atroce, comme le naufrage de ce bateau-là et la dévastation qu’il a causé. C,est un roman qui vous remu, mais d’une beauté incroyable en même temps.
Bref, Ruta Sepetys est une auteure à mettre sur votre liste et ces romans aussi. Je me suis déjà procurée Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre, roman acclamé par la critique.
More about CatCritick

1 Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *