Le pacte interdit

mars 29, 2017

 

L’avis de Cat

On est en 2032, ce n’est pas si loin hein? Dans ce thriller médico/scientifique/futuriste/policier (ok j’aime inventer des genres qui existent pas), l’auteur nous plonge dans une réalité qui n’est pas très loin de la nôtre.

Lisbeth, après de longues années d’attente, est enfin enceinte. Elle et son mari ne s’y attendaient plus. Mais horreur, l’avancée médicale des années 2032 permet aux parents de connaitre le sexe et l’éventualité d’une maladie génétique ou tout autres anomalies dans une simple prise de sang. Le couperet tombe, leur future fille sera affligée d’une maladie génétique incurable qui malheureusement mène à la mort. Sous le sceau de l’illégalité, ils se rendent donc dans un centre pour faire un clone de leur fille, celle-ci sera là au cas où… L’autre, le clone ou NH31, est élevée dans une cellule s’apparentant à une prison, et elle a pour seul contact humain, son infirmière Helena. Vous vous doutez bien que la famille aura besoin tôt ou tard du clone de Nelly… Par hasard, la découverte de deux petits corps, mettra l’enquêteur Stankov sur la piste de l’entreprise qui crée les clones, les questions éthiques et morales de l’enquêteur seront ébranlées tout au long du récit et son enquête ne sera pas de tout repos.

Je ne vous mentirai pas en disant que les 100 premières pages ont été longues à lire. Est-ce causé par ma panne de lecture, sûrement, mais l’auteur pose aussi les assises de son histoire dans ces quelques pages et disons que le suspense n’y était pas encore présent. Mais quand on entre dans le vif du sujet, l’auteur nous attrape et nous plonge dans une intrigue complexe où règne une atmosphère froide et stressante. Les rebondissements ne cessent de nous surprendre et la fin, que dire de la fin, l’auteur m’a eu sur toute la ligne, jamais je n’aurais pensé à un tel dénouement.

Bien que je ne sois pas adepte de science-fiction ou de truc du futur, le récit d’Henry Bellotto est tellement réaliste et si bien écrit que l’on y croit à 100%. Il a su intégrer des notions d’éthique médicale, de la compassion et une intrigue policière à vous couper le souffle et tout ça dans quelques 400 pages. Il ne m’en faut pas plus pour mettre cet auteur sur ma liste d’auteurs à lire dans les prochains mois.

En conclusion, même si ce ne fut pas un coup de cœur, j’ai passé un excellent moment lecture. J’ai découvert un nouvel auteur plein de talent et il nous confronte à des questions éthiques et morales, qui malheureusement ne sont pas très loin de notre réalité.

Merci à

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *