Le loup de Fardy’s Land: Les liens du sang tome 1

février 22, 2016


Auteur: Bobby Raiche
Éditions: Véritas Québec
Parution: Septembre 2015
Pages: 333
Quatrième de couverture:

Une île et quelques légendes à faire frissonner; des gens de la terre, enracinés dans ce sol, avec des liens familiaux qui s’entrecroisent; des jeunes qui mordent dans la vie en découvrant leurs aspirations, voilà comment FARDY’S LAND bouscule cette paix relative en dévoilant, par petites touches, le terrible mystère du Sentier de la Mort.

« Il y a plusieurs années, six enfants sont allés jouer dans les bois et seulement cinq en sont revenus. La légende court à voix basse. Est-ce que le meurtrier a dit son dernier mot ? Trente quatre ans plus tard, dans des circonstances pour le moins étranges, qui ne sont pas sans rappeler les événements du sentier maudit, Peter Sullivan disparaît. Un trio d’enquêteurs, dirigé par son frère Cedric, assisté de son jumeau et sa jumelle, se met à la recherche d’un prédateur si habile que même des policiers chevronnés n’ont jamais pu identifier. »

Survivre est un combat sans merci sur cette île battue par les vents, où un rôdeur menace des vies pour y planter ses crocs de sang!

Mon avis:



Un livre à ne pas lire avec un mal de tête!

Comme vous le savez maintenant, mon genre littéraire favori est sans contredit le polar. Donc, quand l’auteur Bobby Raiche m’a abordé pour me présenter son livre, j’ai vite sauté sur l’occasion! Malheureusement, bien que l’histoire soit bonne en soi, plusieurs choses ont dérangé ma lecture, j’ai donc moins apprécié le roman à sa juste valeur.

Le loup de Fardy’s Land est un livre de clans familiaux. Première chose ayant perturbé ma lecture, le nombre incalculable de personnages; on s’y perd facilement et c’est même difficile d’avoir une lecture fluide tellement je revenais en arrière pour savoir qui était qui et ami avec qui. C’est aussi une histoire de meurtre et de non-dits, des personnages meurent, des secrets sont révélés et quelqu’un semble en savoir beaucoup sur chaque personnage pour les faire chanter! Ce qui m’a fait tout de suite penser à la célèbre série Pretty Little Liars. Une enquête s’ensuit donc pour savoir qui terrorise Fardy’s Land et ses habitants!

En somme le livre est bon, mais sans plus; la complexité de l’histoire et la tonne de personnages auront eu raison de mon plaisir à lire cette histoire. Il lui manque un petit quelque chose d’original, les sujet étant exploités maintes et maintes fois. Il aurait fallu que l’auteur y ajoute sa touche personnelle. Bien sûr, je n’ai pas été flouée par l’auteur bien longtemps; j’ai vite découvert l’auteur des crimes. Bien que ça ne me dérangeait pas outre mesure, j’aime quand même être surprise dans ce genre de roman. Dernière chose ayant passablement dérangé ma lecture : la grosseur de la police de caractère qui, ma foi, est tellement petite qu’il est difficile de lire le soir si la pièce n’est pas bien éclairée!

Ceci dit, pour un premier roman, l’auteur a bien tiré son épingle du jeu, mais pour les connaisseurs de polars, il ne se hisse pas au top.

Merci à Bobby Raiche pour l’envoi.
Vous pouvez suivre sa page Facebook, ici

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *