Le dernier repos de Sarah

Tracy Crosswhite a passé vingt ans à mettre en doute les faits qui ont entouré la disparition de sa sœur Sarah et le procès criminel qui s’en est suivi. Elle ne croit pas qu’Edmund House – le violeur qui a purgé sa peine et a été condamné pour l’assassinat de Sarah – soit le véritable coupable. Pour que justice soit rendue, Tracy est devenue enquêtrice criminelle dans la police de Seattle, et a dévoué sa vie à la recherche des tueurs.

Lorsque les restes de Sarah sont finalement découverts dans la ville où elles ont passé leur enfance, dans les montagnes de la région des Cascades, dans l’État de Washington, Tracy est décidée à obtenir des réponses à ses questions. Dans sa poursuite du véritable criminel, elle met à jour des secrets enfouis depuis longtemps, qui vont modifier la relation qu’elle entretient avec son passé, et ouvrir la porte à un danger mortel.

 

Le dernier repos de Sarah
Écrit par Robert Dugoni
Publié chez Michel Lafon
Pages: 484
Note: 5/5

 

Mon avis 

 

Dans mon autre vie de lectrice, celle où je n’avais pas de blogue, je ne lisais que des polars et des thrillers. Le thriller juridique à la façon de John Grisham et autre a connu les tablettes de mes biblios. Je les enchaînais à un rythme effréné ! Un jour arriva ce qui devait arriver, je me suis tannée de ce sous-genre. Donc quand je me suis plongé dans Le dernier repos de Sarah, j’ai eu un immense plaisir à renouer avec cette partie du genre littéraire.

Enquête mal exécutée, meurtre et condamnation sans cadavre, 20 ans plus tard les restes de Sarah sont retrouvés. Tracy, sa sœur, va mettre tout en œuvre pour trouver le vrai coupable même s’il y en a déjà un derrière les barreaux, jusqu’à mettre sa vie en péril sa propre vie pour élucider ce crime. La ville de Cedar Grove a beaucoup perdu lors de ce drame, la vie de Tracy n’a plus jamais été la même non plus. Mais Tracy sent de la résistance face à la réouverture de l’enquête, le shérif de l’époque voudrait la voir partir très vite. Aidée par un ami d’enfance, Tracy va lever le voile sur ce qui s’est vraiment passé la nuit où Sarah a disparu.

Un coup de cœur, non ce n’est pas le roman de l’année, mais c’est un excellent thriller juridique. Peut-être est-ce le fait qu’il y ait une longue période depuis que j’en ai lu un, mais celui-ci m’a définitivement fait renouer avec le genre. Aucune longueur, l’auteur nous bombarde de fait et nous plonge dans un suspense prenant. Oscillant entre le passé et le présent, on retrace toute l’histoire et on devient pratiquement le bras droit de Tracy. 

Mon seul bémol, les personnages. Ils sont tous peu recherchés, frôlant la caricature, mais j’ai fait fît de ce détail et je me suis régalée du reste !

 

Je remercie Michel Lafon Canada pour l’envoi de ce roman

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

juin 18, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply