La sélection naturelle

septembre 5, 2017

Un homme souffrant d’obésité morbide succombe à une crise cardiaque devant un repas gargantuesque. Une jeune femme plonge dans le coma après un accident de la route. Un bébé meurt de façon soudaine. Une prostituée est retrouvée sans vie dans une ruelle. Quatre décès isolés que rien ne semble relier. Un détail retient pourtant l’attention de l’inspecteur de police Jeanne Laberge. Qu’ont en commun ces morts suspectes? Quel fil ténu unit les victimes? Les confidences d’un médecin lancent Jeanne sur la piste d’un meurtrier aux méthodes insaisissables.

 

L’avis de Cat

 

J’avais entendu plein de bon commentaire sur l’auteure Sylvie-Catherine de Vailly en tant qu’auteure de polars. Comme ma pile à lire de septembre est à 100% québécoise et que je ne peux pas survivre à un mois sans polar mon choix s’est tourné sur La sélection naturelle, je dois avouer que c’est le titre qui m’a attiré en premier ! Mais qui peut bien faire cette sélection ???

Bon, encore me direz-vous, j’ai lu la deuxième enquête de l’inspecteur Laberge avant la première !! Est-ce un drame ? Du tout, je me suis vite positionné face à cette première inspectrice à la police de Montréal et à son histoire (je vous rappelle que le récit se passe dans les années 60) ça, j’avoue, ça m’a pris du temps à le saisir disons, mais encore là rien de majeur qui aurait pu nuire à ma lecture. Donc Jeanne Laberge est confrontée très vite à un meurtre qui la laisse perplexe. Parce que disons-le, même si elle a des doutes, la scène et les circonstances mènent vers une mort naturelle. Mais quand peu de temps après, un autre incident arrive, l’inspecteur Laberge ne se laisse pas berner. Comme tous ces incidents ont l’air distinct, pas rattaché et que rien laisse présager au pire, son commandant exige qu’elle se tourne vers les dossiers plus urgents. Mais c’est en plein en fessant cela, qu’elle se mettra sur la piste d’un tueur en série qui semble éliminé des gens de tout âge et de tout acabit pour aucune raison apparente. À la découverte d’un indice majeur, Jeanne redouble d’ardeur. Les révélations d’un médecin feront toute la différence !

Une femme, première inspectrice, une femme forte, intelligente et intuitive, c’est à ça qu’on a droit dans la sélection naturelle ! Au-delà du récit que j’ai apprécié, c’est son héroïne qui fait toute la différence ! Malgré ses adjoints qui doutent d’elle parfois, son chef qui la malmène, elle ne rebroussera jamais chemin. Une intrigue bien ficelée sans être inattendue, un dénouement efficace sans être pour autant imprévisible, c’est vraiment la quête de l’inspecteur Laberge qui retient toute l’attention. La partie enquête et meurtre est aussi efficace, les victimes sont très différentes et leur façon de mourir aussi, on vient à se demander si tout ça aura un rapport avec l’enquête principale, mais oui, c’est aussi ce qui m’a permis de me garder en haleine toute la durée de l’histoire.

Concise, intelligente et d’une exceptionnelle qualité, la plume de l’auteure, nous transporte dans une enquête spéciale. Les enjeux et le sujet abordé dans ce roman font surgir quelques questionnements intéressants !

En conclusion, un bon polar, pas trop long, juste assez, qui vous fera passé un agréable moment lecture !

 

La sélection naturelle de Sylvie-Catherine de Vailly
Publié aux Éditions Recto-verso en janvier 2014
Genre: polar, meurtres, LittQc
Pages: 221
La note Catcritick 3/5 Un bon moment lecture!

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *