La révélation de Chartres

septembre 22, 2016

Dans les entrailles de la cathédrale de Chartres, une historienne s’apprête à percer un mystère millénaire. « Pourquoi la profession de foi islamique est-elle gravée trois fois dans la grande verrière représentant la vie du Christ ? Que dissimule le remblai gigantesque au centre de la crypte ? Pourquoi les rois mages sontils omniprésents dans le verre et la pierre de la cathédrale ? » La découverte de Mary pourrait bouleverser l’Histoire. Soudainement, ses accompagnateurs meurent les uns après les autres…

Avec la vague des romans de Dan Brown, j’ai découvert les thrillers ésotériques. Un mélange de thriller, de roman historique et souvent avec une part de religion. Bien qu’avec celui-là on soit loin de l’oeuvre de Dan Brown, Christophe Ferré, a réussi la mission de me faire lire tard le soir!
L’intrigue commence rapidement, pas le temps de s’ennuyer. Mary, jeune archéologue est aux prises avec une société secrète qui protège une relique sacrée, bien sûr sa quête pour la découvrir ne se fera pas sans heurt et le sang coulera bien malgré elle.
Un point ultra positif de ce roman, les chapitres, ils sont courts, brefs et précis, souvent juste une page. Je déteste les chapitres longs qui en finissent plus de finir, avec ce roman-là, c’est tout le contraire. Bien que j’y ai trouvé quelques longueurs, ce roman se lit très rapidement. Un roman c’est bien, mais quand les faits historiques y sont vérifiés comme avec la révélation de Chartres, ça y ajoute un plus. On se divertit tout en apprenant quelques choses. 
Les lieux présents dans le roman y sont tellement bien décrits que l’on croit y être. Même si ce n’est pas pour demain l’auteur m’a donné le goût de visiter la cathédrale de Chartres. Un lieu mythique.
Quant à la plume de l’auteur, bien que j’y ai vu beaucoup de ressemblance avec celle de  Dan Brown, elle est très fluide, un plus dans ce genre de roman, où on peut facilement perdre le lecteur dans les dédales historiques et les nombreux lieux utilisés. Il nous garde en haleine tout au long du récit, avec de nombreux rebondissements et des personnages bien campés. J’adore quand on déballe une intrigue comme un cadeau, petit peu par petit peu, ce genre de roman ne s’écrit pas en 200 pages, il doit y avoir de la viande autour de l’os et c’est mission réussie de ce côté-là, pour Christophe Ferré.
Bref vous avez aimé les romans de Dan Brown et vous recherchez le même genre d’ambiance où ça roule à fond de train, La révélation de Chartres est pour vous!
Pour acheter ce roman cliquez ici
More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *