La mémoire du temps

juin 8, 2017

 

Virginie Constantineau mène une existence d’écrivaine solitaire au fin fond des Cantons-de-l’Est. Au hasard d’une transaction avec un bouquiniste, elle se voit confier un étrange papyrus. Elle découvre vite que ce texte ancien traîne la mort dans son sillage.
Curieuse, puis fascinée, la romancière quitte sa vie rangée pour remonter la piste de Nicolas Gustave, défunt professeur d’histoire du christianisme suspendu par son université dans les années 1980 pour ses thèses audacieuses, à la limite de l’hérésie. Pendant ce temps, à Ottawa, un gouvernement ultra-conservateur s’apprête à faire adopter un projet de loi qui criminaliserait l’avortement au Canada.
Quel lien y a-t-il entre le mystérieux manuscrit, l’historien sacrilège et l’extrême droite religieuse? De l’Amérique à l’Égypte en passant par la Suisse, du IVe siècle à un futur proche et inquiétant, Mylène Gilbert-Dumas nous entraîne avec sa nouvelle héroïne dans un passionnant thriller politico-religieux. Suspense haletant, La mémoire du temps est aussi une réflexion sur notre rapport à la foi et à la vérité historique.

 

L’avis de Cat

Si vous me demander de décrire en un seul mot ce roman, j’opterais certainement pour le mot : Puzzle! Je me souviens du moment où le Da Vinci code est sortie. Malgré le nombre de pages, je l’avais lu à une vitesse folle, complètement subjuguée ! J’ai lu aussi tous les autres de Dan Brown, qui reste un des meilleurs dans le genre politico-religieux. J’ai lu aussi beaucoup d’autres auteurs du même genre sans jamais y trouver réellement mon compte. Je recherchais l’enthousiasme que j’ai eu quand Robert Langdon m’a pris la main et m’a amené avec lui au fin fond de Paris.

On m’avait vendu la mémoire du temps avec la phrase, une Dan Brown québécoise… Est-ce que je peux vous dire que j’avais des appréhensions et des attentes très élevées ? Bon, j’y ai pas trouvé le même petit hic, mais, ce roman mérite d’être lu par tous les amateurs du genre ! Ça ne révolutionne rien, mais l’addiction et la qualité du roman est, sans aucune doute vraiment, excellente.

Comme la quatrième de couverture en dévoile vraiment beaucoup, il serait redondant que je résume ma lecture, j’irais simplement, par vous dire mon ressenti !

Un roman sur deux époques, 1980 et une qui est plus proche de la nôtre sans jamais être nommée avec une année précise. Il comporte aussi trois protagonistes, Virginie, Bill et Nicolas. Qu’est qu’ils ont en commun ? Je dois avouer qu’au début de ma lecture, je me suis demandé pourquoi l’auteur nous transportait autant dans des lieux et des époques différentes autant qu’avec des gens différents qui semblent de prime abord, avoir rien en commun. C’est là que mon expression du début prend tout son sens, Puzzle. Mylène Gilbert-Dumas a construit un véritable casse-tête avec son intrigue. Les morceaux nous arrivent tranquillement, mais sûrement et souvent dans un ordre inversé, mais qui au final nous livre une intrigue puissante et addictive. Elle nous mène aussi à travers le Québec, la Nouvelle-Écosse, Le Caire, L’Ontario et les États-Unis. Je sais décrit comme ça le roman semble lourd, mais pour construire un récit tel que la mémoire du temps, il vous faut du contenu ! Et ça, l’auteure s’y est appliqué d’une façon magistrale. Je n’avais jamais lu de romans de cette auteure auparavant, mais elle a l’art de raconter l’histoire sans rendre le contenu semblable à un cours d’histoire tel qu’on peut l’avoir à l’école. Grâce à son intrigue, au mélange de politique et de religion et aux caractères de ses personnages, on pourrait bien penser que cette réalité n’est pas très loin de la nôtre.

L’héroïne principale, Virginie Constantineau, m’a aussi beaucoup plu. C’est le genre de femme que j’adore comme personnage féminin. Elle a le courage de ses ambitions et fonce coûte que coûte.

En conclusion, une plume riche, addictive et précise nous confronte à plusieurs choix de société qui nous préoccupe encore beaucoup. Un roman d’enquête flanqué d’une touche d’histoire de religion de politique et de suspense. À avoir sur sa table de chevet dès maintenant!

 

La mémoire du temps de Mylène Gilbert-Dumas
Publié chez vlb éditeur en mai 2017
Genre: Thriller, politique, religion, suspense
Pages: 544
La note CatCritick 4/5 J’ai bien aimé

 

 

Merci à

 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *