Jurée No 9

À peine remise de sa dernière enquête, Emma Clarke est aux prises avec un nouveau meurtre. Carmen Lopez, assistante à la galerie d’art On aura tout vu!, est retrouvée sans vie dans son salon. Très vite, l’affaire tourne au triangle amoureux impliquant un illustre avocat et son épouse. Mais alors que tous les indices mènent vers une seule personne et que le procès se met en branle, les doutes refont surface, pointés par une troublante jurée.

Avec ce deuxième ouvrage, Claire Cooke présente un polar qui nous emporte dans les méandres de la pensée féminine ainsi que dans des joutes de pouvoir et de manipulation à couper le souffle! Un suspense aux multiples rebondissements, qui saura séduire tous les amateurs du style.

Jurée No 9
Écrit par Claire Cooke
Publié chez Les Éditions Goélette
Pages: 372
Note: 3/5
Voir le système de notation, cliquez ici

 

L’avis de Cat

 

Jurée No 9 est le deuxième roman de l’auteure. J’avais été un peu déçue de son précédent, le cruciverbiste. Disons qu’avec cette nouvelle enquête, j’ai beaucoup plus apprécié mon moment lecture. 

Emma Clarke, se relève difficilement de sa précédente enquête. Mise au repos, elle doit reprendre le travail et s’occuper d’une nouvelle enquête. Une femme est retrouvée morte dans son salon. Un couple, un illustré avocat et sa femme sont suspects. En plus, la femme de l’avocat à un mystérieux accident de voiture qui laissent  les enquêteurs perplexes. Les indices mènent vers une personne, les accusations aussi. Le procès ce met en ébranle et une jurée met en évidence certains doutes qui ne sont pas raisonnables du tout.  Et qui éveillent les soupçons d’Emma et son équipe. 

L’enquête se révèle beaucoup plus difficile que prévue et surtout beaucoup plus complexe. Sur fond de triangle amoureux et de vengeance, le roman nous mène vers un dénouement pour le moins inattendu. 

C’est avec aplomb, que Claire Cooke nous offre sa nouvelle enquête. Une intrigue bien ficelée, des personnages plus assumés et une succession de revirement viennent en faire un excellent polar. Par contre quelques longueurs sont venues ébranler le rythme de ma lecture. C’est comme si on avait une poussée d’adrénaline avec quelques révélations, et puis l’auteure nous plonge dans la psychothérapie du personnage principal. Ça freine un peu ce que l’intrigue est supposée de faire au final, c’est à dire nous tenir en haleine. Mais bon ce n’est rien de dramatique. 

La plume de Claire Cooke est exceptionnelle.  Tout en gardant un style très concis et pragmatique, les mots qu’elle utilise rendent le récit encore plus appréciable.  

Un bon polar québécois! À lire!  

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

janvier 23, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply