Jeu fatal: Quand la passion tourne au drame

 

 

Deux agents de police se tiennent dans le cadre de porte d’une coquette demeure de Saint-Bruno-de-Montarville. À quelques pas d’eux, sur le plancher, gît le corps inanimé d’une femme. 

Accident ou crime sadique ? 

C’est en février 2008 qu’un marathon de sexe sadomasochiste a tourné au cauchemar pour Patrick Deschâtelets, et surtout sa partenaire, qui a été laissée seule, attachée. Dans Jeu fatal, on décortique les éléments de preuve de cette enquête policière, qui se révèleront déterminants pour le sort de l’accusé. Une plongée dans une affaire judiciaire sans précédent qui implique, entre autres, les questions cruciales du consentement et de la sécurité lors de jeux sexuels.

 

 

 

 

 

Jeu fatal, Quand la passion tourne au drame
Écrit par Valérie Gonthier
Publié chez Les Éditions du Journal
Pages: 132
Note: 3/5
Voir le système de notation cliquez ici

 

L’avis de Cat

 

Ceux qui me connaissent savent que j’adore les documentaires entourant des faits divers (policiers, c’est encore mieux) qui se sont passés au Québec. Donc, quand j’ai vu passer cette série de petits docus/faits vécus, j’ai voulu les lire, absolument. 

Bon, ce n’est ni un roman ni une histoire fictive, donc pas besoin de m’étendre en long et en large sur la plume de l’auteure, le récit et les personnages, right? Parce que ce petit livre de 132 pages relate les faits et la vie de vraies personnes, une histoire tragique, même. 

Quoiqu’un peu court, j’ai bien aimé le format de ce document. J’aurais aimé approfondir le tout un peu plus, avoir le ressenti du suspect, approfondir sa vie à lui un peu plus, question de comprendre ses motivations derrière les gestes qu’il a posés cette nuit-là. J’ai été surprise de le finir aussi rapidement, disons-le ainsi. Mais ça reste quand même un ouvrage à lire quand on aime ce genre de choses.

Par contre, tout ce que l’on devait savoir sur cette histoire d’amour tragique y est. Le début, l’arrestation, le pendant et l’après la tragédie. Bref, ce qui intéresse le commun des mortel! Mais la passionnée de thriller en moi en aurait voulu plus. 

Je trouve toujours troublant que des choses comme ça ne se passent pas si loin de moi.  J’ai un autre tome en ma possession, celui de la terrible histoire de Luka Rocco Magnota.
À suivre …

 

Merci à 

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

janvier 7, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply