Il court, il court, le furet

juillet 11, 2017

Southampton, quartier rouge. Le corps d’un homme est découvert. Atrocement mutilé, le cœur arraché. Peu de temps après, un colis est déposé au domicile de la victime. Sur un écrin de journaux, repose… son cœur. Bientôt, un autre corps est retrouvé. Même mise en scène macabre. La peur s’empare de la ville. Pain bénit pour les tabloïds, le tueur en série est bientôt comparé à Jack l’Éventreur. Pourtant, ce ne sont pas les prostituées qui sont visées mais leurs clients. Les victimes, des hommes en apparence bien sous tout rapport, fréquentaient tous en secret les bas-fonds de la ville. Le commandant Helen Grace est chargée de l’enquête. Le tueur est déchaîné. À elle de l’arrêter avant qu’il ne frappe à nouveau.

 

L’avis de Cat

 

Il n’y a pas longtemps, je vous donnais mon avis sur le roman Am Stram Gram de M.J. Arlidge, un coup de cœur, un thriller d’une haute intensité ! J’ai donc décidé de retenter le coup avec le deuxième roman de la série Helen Grace, il court, il court, le furet. Bon le titre déjà ne m’inspirait pas trop, mais un titre qu’est que ça change au récit n’est-ce pas ???

C’est gonflé à bloc que je débute ma lecture de ce thriller. On retrouve les principaux personnages, un an après les événements du premier tome. Ils sont encore secoués et psychologiquement atteints ! Mais quoi de mieux qu’un meurtre pour se sortir de sa torpeur ? Helen Grace et son équipe doivent se remettre en selle assez rapidement pour coincer ce nouveau tueur en série qui sévit chez des hommes d’un certain âge et de bonne famille. Mais pourquoi sont-ils retrouvés dans les bas-fonds de la ville ? Et pourquoi le meurtrier est si rapide et si sadique ? Retirer le cœur d’êtres humains à une signification particulière et l’équipe travaillera d’arrache-pied pour mettre la main dessus ! Bien sûr, ça ne sera pas si facile et les démons de l’enquêteur viendront la hanter plus que jamais. Le commandement de l’équipe a aussi changé depuis les tristes événements de Am stram gram, une femme dirige maintenant le poste et Helen aura beaucoup de mal avec elle. Elles se confrontent, se défient, disons, qu’elles ne se portent pas mutuellement dans leur cœur et les actions de l’une auront des répercussions sur l’autre au grand désespoir d’Helen Grace.

Bon, je vais vous le dire tout de suite, ce tome-ci n’a pas été le même coup de cœur que le premier. Peut-être que mes attentes étaient trop grandes, mais j’ai été moins surprise par l’intrigue. N’en restes pas moins que c’est un EXCELLENT thriller ! On s’entend tous les éléments qui font de ce genre mon genre de prédilection y sont et ils sont menés de main de maître pas M.J. Arlidge.

Les chapitres courts, l’intrigue entraînante et addictive, ce roman est un coup sûr! J’ai moins retrouvé par contre l’effet ” OMG, je ne m’y attendais pas” que dans Am stram gram. Disons que dès les premiers chapitres, j’avais découvert qui était le malfaiteur. Mais je vous rassure, ça n’enlève rien au récit ni à la qualité du roman. La plume de l’auteur reste la même que dans le précédent, c’est-à-dire, il joue beaucoup avec la psychologie humaine, il nous pousse à nous poser des questions sur notre existence et entre le bien et le mal, parce que la ligne est si mince…

Bon avant de lire ses romans, je n’étais pas certaine du fait de devoir les lires un à la suite de l’autre comme c’est trois histoires distinctes. Mais c’est un fait confirmé par moi-même, vous devez lire Am stram gram avant celui-ci, trop d’éléments importants seraient manquant et la compréhension de ce roman en serait amoindri. Disons que l’expérience lecture ne serait pas la même !

En conclusion, j’ai bien aimé, une série à lire certainement ! Le troisième tome, la maison de poupée sera certainement dans ma liste de lecture dans un avenir très très rapproché !!!

Il court, il court, le furet de M.J. Arlidge
Publié chez 10-18 Éditions en Avril 2017
Genre: thriller psychologique, tueur en série
Pages: 428
La note CatCritick, 4/5 J’ai bien aimé

 

Merci à

 

More about CatCritick

1 Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *