Hortense Carquepote et moi

Pénélope se passerait bien de l’héritage qu’elle reçoit de cette tante inconnue qui vient de mourir : de vieux bottillons troués et poussiéreux tout juste bons pour les poubelles. Quel affreux cadeau ! Le père de Pénélope, lui, hérite de la « maison » de la disparue. Un véritable taudis en décrépitude, oui ! Père et filles y emménagent, en pleine campagne, loin de tout. Un vrai trou ! Cette tante Hectorine, bien que défunte, est partie pour carrément gâcher la vie de Pénélope. Sans compter que sa bicoque est infestée d’insectes mutants, rampants et dégoûtants que Pénélope n’a jamais vus avant. Oui, sa vie est bel et bien finie… à moins qu’une toute nouvelle commence ?

 

Hortense Craquepote et moi
Écrit par Karine Lambert
Publié chez Les Éditions Pierre Tisseyre dans la collection Papillon
Pages: 153
Note: 4/5

 

Mon avis

 

Je lis que très rarement de petits romans jeunesse tels que celui-ci, j’ai toujours peur de ne pas y trouver mon compte, puisque je suis très longue du public cible. Bien que l’histoire de Pénélope et Hortense soit pour des jeunes de 8 ans et plus, j’ai apprécié l’histoire beaucoup plus que je le pensais au départ.

Une grande tante éloignée vient de mourir, Pénélope et sa famille vont à la lecture de son testament. Bien sûr, la vieille dame laisse à ses proches, pleins de trucs bizarres. Mais la famille de Pénélope elle, hérite de sa vieille maison en campagne, y voyant une opportunité d’y voir ses enfants grandir éloignée de la ville les parents décident d’y emménager. Vous voyez venir, le topo n’est-ce pas, moi aussi, mais faut garder en tête que ce roman s’adresse à des enfants. Outre une maison bizarre, Pénélope découvrira tout un Nouveau Monde et de nouveaux alliés. Mais qui dit magie et amis dit aussi magie noire et ennemis.

C’est avec beaucoup d’imagination et une plume qui plaira au plus jeune que Karine Lambert lance les bases de son histoire. Oui, c’est du déjà vu, je ne peux le nier, mais avec sa touche personnelle, l’auteure nous offre une héroïne pleine de bon sens et des personnages aussi attachants que d’autres peuvent être effrayants ! Ce premier tome est déjà sur la table de chevet de ma fille de 8 ans ! 

Je remercie les Éditions Pierre Tisseyre pour l’envoi

 

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

juillet 13, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply