Feu et ombre Initié tome 1

août 16, 2016

Avant cette nuit tragique, la routine d’Aelys était bien établie. Dénicher des potentiels, former des Initiés et combattre l’Ordre. Son emploi au sein de l’hôpital Reine-Quintessence lui permet de repérer les cas troublants. Aux yeux de tous, ses patients présentant de mystérieuses anomalies ne sont que de malheureux accidents. Sauf pour Aelys. Elle sait qu’ils sont en fait les descendants de lignées surnaturelles. Tout comme elle. Personne ne se doute que la jeune femme est une Incandescente. Ni qu’elle peut manipuler le feu. 
Suite au décès inexplicable d’un jeune garçon, Aelys est atterrée. Elle fera alors la rencontre d’un jeune homme énigmatique. Qui est-il? Pourquoi hante-t-il ses jours et ses nuits?
La vie d’Aelys basculera à tout jamais. La jeune femme devra mener un combat sans merci de Londres jusqu’aux bordures de l’Écosse. Un sacrifice impensable scellera son destin, tandis que de nouveaux horizons s’ouvriront à elle.

Un roman fantasy? Québécois de surcroît! bon, OK je ne lis pratiquement jamais de fantasy ou très peu parce que je trouve qu’ils se ressemblent tous beaucoup, mais Feu et ombre tombe dans une case à part! De un c’est un roman québécois, de deux il ne tombe pas dans les clichés de la fantasy habituelle.

Aelys est une initié, elle a des dons particuliers et sa mission est de trouver et de former de nouveaux initiés. Mais l’Ordre plan sur eux. Un jour sa vie sera chamboulée par l’arrivé de Liam un jeune garçon mystérieux. Saura-t-elle trouver ses vrais amis et repousser ses ennemis, les reconnaîtra-t-elle avant qu’il soit trop tard.

Avec ce roman on plonge dans quelques choses de différent, pas d’anges, pas de vampires et de trucs habituels. Non Janney Deveault s’est créé son propre univers, j’ai eu peur de m’y perdre au début, mais elle a eu le don de rendre très accessible un monde complexe, une grande qualité d’auteur à mon avis. J’ai aussi aimé qu’un certain mystère plane dès le début du roman, ce qui a pour effet qu’on ne peut plus arrêter de le lire pour en découvrir toujours plus. Bien que ce soit un premier roman, on ne le sent pas vraiment, c’est bien écrit et la plume est fluide. Ce ne fut pas un coup de cœur, ils ne peuvent pas tous l’être, mais c’est assurément un bon roman! Comme avec les romans de ce genre, la fin nous laisse sur notre faim et on espère très vitre que la suite nous appartienne.

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *