Femme fatale

Jonathan Serra, enquêteur pour le Boston Police Department, se voit attribuer une nouvelle coéquipière en la personne d’Elisabeth Stevens. Ensemble, ils sont chargés de l’affaire Katriana, cette présumée tueuse en série qui joue la séductrice irrésistible afin d’attirer ses proies. Chaque cas met en scène un homme démontrant un fort attrait pour la luxure ; chaque fois, les lieux du crime sont laissés impeccables.

Si ce dossier devient l’un des plus frustrants de sa courte carrière, Jonathan se fait tout autant secouer par sa partenaire. Le jeune policier y voit, au-delà des jolies courbes, une âme sensible et fragile pour qui il se prend d’affection. Mais pourquoi Elisabeth tarde-t-elle à se laisser attendrir ?

Bien que les deux collègues travaillent avec acharnement, les victimes de la femme fatale Katriana se multiplient rapidement et l’enquête se complexifie de plus en plus. Alors que tout semble sans issue, la découverte d’un lourd secret à l’origine des meurtres changera leur vie respective à jamais…

Femme fatale
Écrit par Sylvie G
Publié chez Les Éditions JCL
Pages: 354
Note: 5/5
Pour voir le système de notation revisité, cliquez ici

 

Mon avis

 

Un mixte d’émotions, voilà ce que je ressens à vif juste après avoir terminé la lecture de femme fatale écrite par Sylvie G. Comme je m’attendais à lire un chicklit un peu plus intense que d’habitude et que je me suis retrouvée devant un polar érotique rempli de scènes choquantes, mais en même temps tellement réaliste, j’ai dû écrire mon avis tout de suite pour ne pas perdre un instant des émotions qui m’habitent encore.

Des hommes sont tués par une femme qui semble régler ses comptes en utilisant la séduction, ses hommes ayant tous l’air d’aimer le sexe et les femmes. En parallèle, Jonathan Serra enquêteur, doit se pencher sur cette série de crimes, qui ne laissent pas beaucoup d’indices. Mais lorsque son meilleur ami et coéquipier est muté ailleurs, il doit aussi composer avec Elizabeth Stevens, sa nouvelle partenaire. Le don Juan en lui aimerait bien la séduire, mais la jeune femme résiste et semble fermée à toutes tentatives pour quiconque l’approchent. L’enquête laissera des traces indélébiles sur les deux protagonistes. 

Je laisse en plan comme ça le résumé, peu importe, il faut que vous lisiez ce roman. Oui, c’est une romance, oui le roman se compose de scènes coquines, franchement bien décrites sans trop de vulgarité. Mais au-delà de tous ça se cache un roman empli d’émotions de toutes sortes. Disons que certaines scènes m’ont tellement secouée, que j’ai dû arrêter de lire un moment pour mieux reprendre ensuite. J’ai le goût d’en parler, mais en même temps, je me dis que le mieux c’est de le découvrir par vous-même. Je crois que le roman est encore meilleur ainsi. En fait, c’est qui m’a le plus plu, de ne pas m’attendre à ce genre de sujet. 

il y a aussi dans ce récit, une enquête policière. Bien menée et vous tenant jusqu’à la toute fin, j’ai adoré ! Sans être complètement flouée, j’ai tout de même eu un certain doute et je me suis laissé porter par la plume enivrante de Sylvie G. Je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, mixé plusieurs genres littéraires ainsi, c’est toujours un risque à prendre. On peut facilement en laissé tombé un au profit d’un autre et par conséquent perdre l’intérêt du lecteur. Ici, tout est bien dosé. L’enquête domine, mais la romance et la sensualité ne font que la rehausser ! 

C’est un coup de cœur à tous les niveaux. Le récit, le sujet, la plume de l’auteure, tout. Au fan de Sylvie G, vous découvrirez probablement votre auteure sous un nouveau jour, pour les autres comme moi qui ne lisez pas beaucoup de ChickLit, dites-vous que cette fois-ci l’auteure a pris un chemin bien différent et que ça vaut vraiment le détour. 

Merci à 

 

 

Fondatrice et rédactrice en chef de CatCritick

avril 1, 2018
Previous Post Next Post

Leave a Reply