Fan de la vie impossible

décembre 15, 2016

Ce que j’en ai pensé

Histoire générale : Ce roman, je l’ai reçu avec la mention ” Tu vas triper”. Bon, je me suis dit en regardant ce roman ainsi que le quatrième de couverture que la personne qui m’a dit ça, ne me connaissait vraiment pas. Mais j’ai jugé trop vite ! Ce sont ces romans qui ont l’air de rien qui sont souvent les meilleurs ! Une histoire d’amitié à la fois touchante et troublante. Trois êtres que la vie n’a pas épargnés, mais qui ensemble essaieront de changer les choses ! Ce roman aborde des sujets difficiles, l’homosexualité, l’intimidation, le harcèlement et les problèmes familiaux. Disons que de prime abord le roman aurait pu être très lourd, mais ça reste une lecture agréable.

Personnages principaux et secondaires : Il y a tout d’abord Mira. Une jeune fille dépressive, ne me demandez pas pourquoi on ne le saura jamais dans le livre. Mira si elle le pouvait se cacherait entre la peinture et le mur. Elle doit montrer à sa famille qu’en changeant d’école, elle peut se faire des amis et surmonté son état dépressif. Disons que Mira s’est mis la barre haute!

Il y a aussi Jeremy, jeune homme qui après plusieurs mois d’absence a l’école y revient. Son passé le hante et l’événement qui lui a causé son absence le suit partout. Il est solitaire et ne s’intéresse pas vraiment aux gens avant de rencontrer Mira et Sebby. J’ai trouvé ce personnage fade. Mon Dieu que j’avais hâte que son histoire débloque.

Et il y a Sebastian, Sebby pour les intimes. Vivant dans une famille d’accueil où il y est aussi important que le sac-poubelle, Sebby vogue entre la maison et le lycée de Mira qu’il a rencontré auparavant dans un hôpital psychiatrique. C’est lui qui donnera du mordant à l’histoire!

Leurs familles et amis gravitent autour d’eux, mais ils n’ont pas une grande importance dans l’histoire mise à part le prof de littérature Peter qui malgré lui provoquera la rencontre des trois jeunes.

La plume de l’auteur: Si vous aimez le style de l’auteur Rainbow Rowell, vous serez charmés par la plume de Kate Scelsa. Bien que toute en douceur, l’auteur nous frappe de plein fouet avec son roman. Il ne laissera personne indifférent, ça, j’en suis certaine. La narration et les chapitres oscillent entre les trois personnages et l’auteur à su adapter sa plume à chaque personnalité. Une bien grande qualité tant qu’à moi.

En conclusion : Ne vous attendez pas à un roman “feel good” au contraire, si vous êtes un tantinet dépressif ou si la grisaille de l’hiver vous tenaille, ce roman n’est pas pour vous ! Par contre si vous voulez un roman différent, qui parle de vraie chose et qui vous fait réfléchir, courrez à la librairie vous le procurez !

Merci à

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *