Fais le pour maman

mai 8, 2016


Auteur: Francois-Xavier Dillard
Éditions: Fleuve noir
Parution: Avril 2014
Pages: 281
Quatrième de couverture:
Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa soeur adolescente, Valérie, et leur mère. Cette dernière arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, occupant un job ingrat qui lui prend tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fi lle qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère qui accuse son petit garçon d’avoir blessé sa soeur et qui prendra cinq ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie  » normale « , alors que sa soeur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après avoir purgé sa peine. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu’à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour

Mon avis:

Ce livre gisait depuis plus d’un an dans ma biblio,
demandez-moi pas pourquoi, mais même si au départ je l’ai acheté parce qu’il me
plaisait vraiment je ne l’avais jamais inclus dans une de mes listes de lecture.
Avec mon marathon lecture Polars/thriller du mois de mai, le moment était tout
indiqué pour le lire. Une question m’est venue en tête lors de ma lecture: mais
pourquoi bon sent avoir attendu aussi longtemps avant de lire un petit bijou
comme ça??? Ce livre a tout ce que j’ai de ce genre littéraire, une histoire peu
commune, des personnages tourmenté, une intrigue enlevante et une fin…
majestueuse!

Ce livre raconte l’histoire de Sébastien jeune garcon de 6 ans
qui un jour voit sa mère poignarder sa grande sœur de 13 ans. Mais comble du
malheur pour lui sa mère lui demande de prendre le crime sur son dos pour ne pas
qu’elle aille en prison. La polie ne croit pas en la version de la mère et
Sébastien est adopté par des parents aimants qui le guideront vers une vie,
presque, normale. Alors qu’il pense, le drame derrière lui, Sébastien devenu
médecin, verra sa vie encore une fois bousculée quand ses patients décèdent
mystérieusement. Est-ce un hasard ou est-ce que les démons de Sébastien
reviennent le hanter?

Écoutez j’ai lu de livre de 281 pages en une journée et demie
et si je n’avais pas eu a dormir et m’acquitter de mes tâches de la vie
quotidienne je l’aurais probablement lu en une soirée. J’ai rarement vu une
intrigue ficelée si serrée. Tous les mots, tous les dialogues ont une incidence
sur le récit. Rien n’est laissé au hasard. On doute de nos théories sur le
déroulement du récit à toutes les pages.

Avoir mis dans le même roman, un drame psychologique, un polar
et un thriller à vous couper le souffle, c’est là la force de cet auteur, parce
qu’il y arrive sans trop en mettre ou finir par perdre le
lecteur dans trop de détails. Mais avec celui-ci, rien n’est de trop. Je vous ai
parlé de la fin? Non? Elle est troublante et inattendue, mais surtout elle est
le point culminant de ce roman empreint d’angoisse, de drame et d’horreur
humaine.

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *