C’est arrivé rue Maple

août 10, 2017

Stéréotype de la jeune fille d’une petite ville le nez toujours plongé dans un livre, Tara Gumser n’a encore jamais été embrassée lorsqu’elle rencontre Tim Barney, le premier jour de l’université. Tara s’éprend très vite et très profondément du beau champion de tennis, et elle rêve de passer le reste de sa vie avec lui. Et bien que Tim soit fou de cette jeune femme talentueuse qui est certaine de son propre destin — écrire un jour ses propres romans d’amour pour Harlequin —, il n’est pas aussi prêt à s’engager que la jeune Tara.

C’est la main d’un autre homme qui, un terrible soir, trahit sa confiance et lui vole son innocence jusqu’alors sauve. Et c’est aux côtés d’un autre homme encore qu’elle demeure de pierre dans le lit conjugal d’un mariage sans amour. Oui, des choses terribles arrivent à Tara après qu’elle ait rompu avec Tim. Des choses vraiment horribles qu’elle cache entre les pages des romans d’amour qui feront son succès sous le pseudonyme de «Tara Taylor Quinn». Elle y parle d’un amour triomphant, alors que son propre mariage touche à sa fin.

Mais, lorsqu’un courriel de Tim Barney bouleverse soudain son monde, le passé lui revient brutalement. Se souvient-elle de lui — ce garçon de l’université dont elle a brisé le coeur? Il ne l’a jamais oubliée.

Plongée au coeur d’une histoire qui dépasse sa propre imagination, Tara doit découvrir si l’amour peut être aussi réel que celui qu’elle décrit dans ses livres. Est-il possible, après des années d’isolement émotionnel, que cette auteure à succès puisse enfin connaître, elle aussi, une fin heureuse?

 

L’avis de Julie

 

Pour commencer, je dois vous avouer que je ne me suis pas du tout identifié au personnage principal, Tara, qui a de la misère à faire valoir son opinion et qui parle peu de ce qu’elle ressent ne me ressemble pas du tout. Mais c’était intéressant de voir comment elle pensait et agissait … Je sais qu’une partie du livre se déroule dans les années 70 et que les jeunes n’avaient peut-être pas la même mentalité qu’aujourd’hui, mais bon je sais aussi que ma mère à cette époque n’aurait pas été comme ça tsais ! Ces toujours intéressant de découvrir d’autre façon de penser et d’agir que la nôtre alors je n’ai pas non plus été déçu par ce côté.

C’est juste fou à quel point on sort de ce livre en se disant que ces importants de parler de nos sentiments ! À quel point, il vaut mieux avoir mal un petit peu que regretter toute une vie. Deux personnes peuvent ressentir la même chose, mais agir si différemment par rapport à leur sentiment et les montrer de façon si différente que l’autre finit par ne pas comprendre et tout peut finir par être gâché. Ça me mettait littéralement en colère de voir tout le temps que deux personnes peuvent perdre à simplement ne pas être capable de se dire ce qu’elle ressente ! Mais je crois que grâce à ça, je suis sorti un peu grandi de ce livre.


Je tiens à souligner le fais que Tara Taylor Quinn est une grande auteure que je connaissais que par son nom jusqu’à maintenant étant donné que les histoires de chez Harlequin ne m’avaient jamais tenté jusqu’à maintenant. Cependant, quand j’ai su que ce livre racontait son histoire d’amour à elle, une partie de sa vie et qu’elle avait osé s’exposer de la sorte, s’ouvrir à ses lecteurs en fait. J’ai été tenté ! Et quand on sait que l’histoire d’amour qu’on lit est vraie, c’est tout simplement encore mieux vous ne croyez-pas ? 

N’hésitez pas à aller découvrir son histoire, ça en vaut le détour ! 

Merci Tara d’avoir partagé cela avec nous !

 

C’est arrivé rue Maple de Tara Taylor Quinn
Publié ches Les Éditions AdA dans la collection pochette en mai 2017
Genre: roman, adulte, contemporain, sentimental
Pages: 371
La note CatCritick 3/5 Un bon moment lecture

 

Merci à

 

 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *