Ce qui se dit la nuit

avril 12, 2017

 

L’avis de Cat

Un thriller, une nouvelle auteure, un nouvel univers à découvrir? Pourquoi pas? Elsa Roch est à la base, psychologue spécialisée dans les troubles autistiques, l’adolescence et les addictions. Mais pour le bonheur des amateurs de thrillers/polars elle a décidé d’en écrire pour explorer les failles des humains encore plus (Source Babelio). J’ai donc reçut ce roman avec des appréhensions et des attentes. Quelle surprise fut de me plonge dans cet univers noir et austère. Un thriller psychologique qui flirte avec le paranormal, tous les ingrédients pour satisfaire mon appétit de lectrice!

Il sera difficile de faire le résumé de ma lecture sans “spoiler”! L’histoire en elle-même est complexe et vaut la peine d’être lue sans avoir eu de bride d’informations auparavant! Mais, en gros,  le commissaire Amaury Marsac, retourne dans son patelin natal après avoir eu des problèmes avec sa dernière enquête. Il pense retrouver le calme et surtout son amour de jeunesse, Elsa. Mais rapidement après son arrivée, une femme importante pour lui  durant son enfance, est retrouvée assassinée. Un meurtre sordide aux allures de rituel paranormal. Marsac, voudra intégrer l’équipe qui s’occupe de l’enquête mais sera reçu froidement. De vieux secrets, des superstitions, un matricide, chacun y vont de son avis pour expliquer le meurtre de cette femme. Mais qui dit vrai? Où est la vérité? Amour, passion, amitié, malédiction et suspense se chevauchent ce récit où la psychologie des personnages est mise à l’avant plan.

Le choix de la personnalité du commissaire Marsac est sûrement le point fort, en tous les cas pour moi, de ce récit. Il est torturé, cache de vieux secrets qui ressortiront au courant de l’histoire et cache une part de sensibilité face au meurtre de Marianne et à son amour de jeunesse. C’est avec une écriture soignée, limite poétique mais en même temps très fluide que l’auteure nous plonge dans son univers. J’ai eu une drôle d’impression durant toute ma lecture, comme s’il fessait toujours froid dans ce récit. Est-ce parce que l’auteure a si bien décrit l’atmosphère du roman où de par les sentiments des personnages, je ne le sais pas vraiment mais c’est la première fois que j’avais cette impression. Mais malgré tous ces points, les sentiments et le ressenti des personnages sont exploités x1000, disons que la profession première d’Elsa Roch transparaît dans ces écrits.

Le seul point négatif, et je vous le promets ça ne ruine en rien notre lecture, c’est qu’on change de point de vue presque à chaque chapitre et l’auteur ne nous l’indique pas vraiment. Si bien que parfois, on se demande où on est rendu, mais comme je le disais, rien de bien grave!

En conclusion, c’est un univers et une auteure à découvrir si le thriller psychologique frôlant le paranormal vous intéresse!

Merci à

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *