Ça sent la coupe

mars 9, 2017

Mon avis

Dans mon jeune temps (lire ici que je suis plus proche du 40 an que du 30 ans), j’écoutais le hockey, pas par choix mais bien parce que dans ma famille c’était une religion! quand j’ai reçu ce roman par surprise, je me suis dit, Cat celui-là va te faire sortir de ta zone de confort x1000. J’ai eu peur de me retrouver dans un univers sportif et j’avais un peu peur. Tadammmmmm, un Chick-lit masculin, un genre inventé par moi-même mais c’est le terme qui explique le mieux l’univers de Matthieu Simard selon moi.

Matt est un fan fini de la sainte flanelle (pour les incultes, ce sont l’équipe de Hockey de Montréal, Les Canadiens) tout passe par sa grosse télé et ses matchs de hockey, ses amis, sa blonde, la vie en générale. Mais quand la vie bascule et qu’il ne reste plus que la grosse télé et les matchs de hockey, Matt se rends compte que de parler d’hockey tout seul c’est pas si plaisant que ça!

Le roman est divisé par matchs de Hockey (chapitres), ils sont courts, ce qui facilité la lecture. Le style masculin et fluide de l’auteur nous amène une approche différente des concepts d’amitié et d’amour habituellement véhiculés dans ce genre de roman par des femmes. Le style narratif au « je » de ce roman m’a aussi beaucoup plu, on se retrouve dans la tête et les sentiments du personnage principal ce qui rend le récit beaucoup plus prenant à mon avis, on n’est pas extérieur à la scène, on la vit en même temps que Matt. Le langage bien que courant n’est pas cru et trop écrit en jargon, on se reconnait alors, sans être trop dénaturé, je n’aime pas les romans ou le langage écrit est semblable à celui parlé! La touche humoristique apporte aussi un petit (Gros) plus au récit, elle dédramatise les différentes situations vécues par les personnages et permet à l’intrigue d’être plus fluide.

En conclusion, même si de prime abord je ne pensais pas apprécier ce roman, il s’est avéré une belle découverte pour moi, maintenant j’ai le goût de voir le film et lire les autres œuvres de l’auteur.

Merci à

More about CatCritick

1 Comment

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *