Ça peut pas être pire

mai 16, 2016

Que faire quand on perd son emploi et que, le même jour, en pleine canicule, notre frigo et notre ventilateur nous lâchent ? On quitte notre 3 1/2, on se loue un chalet près du lac Memphrémagog et on vit un été pas comme les autres !




Mon avis? Il pourrait se résumer en deux mots: LISEZ-LE!!!!! Et oui je suis en deuil, en deuil de Valéry, un personnage attachant, mais aussi plein de défaut qui nous la rende tellement plus vraie. Et en deuil de la plume de Nathalie Roy, délicieuse, pleine de saveurs celle de qui on ne se lasse jamais et avec qui le mot ennuis ne rime pas! Ce roman-là est un feu roulant événements drôles et moins drôles, de non-dit, de déceptions, d’amour avec un soupçon de soleil! Ceci dit, même avec la légèreté qu’on lui connait, l’auteur nous apporte tout de même une touche profonde ou l’on réfléchi à l’estime de soi et comment les autres nous perçoivent.

Perdre son emploi en plein été, le frigo lâche et le ventilateur ne fonctionne plus? Qu’à cela ne tienne, Valéry veut passer un bel été et ces événements ne la décourageront pas. Elle se loue donc un chalet, le même que dans son enfance pour y passer un été comment dire mouvementé!

Avec ce roman, Nathalie Roy nous fait découvrir un autre genre de femme, celle moins bien dans sa peau, celle qui nous ressemble, avec ses rondeurs et ses complexes. Mais détrompez-vous, Valéry est loin d’être plate, bien au contraire avec elle on rit, on pleure, on réfléchit. La facilité qu’a Nathalie de nous rendre ses récits tellement vrais, pleins de contrastes et de contradictions, fait d’elle sans contre dit, La reine de la Chick Lit québécoise. Il est vrai de dire que j’ai connu ce genre littéraire avec Charlotte, que j’ai poursuivie avec Juliette et maintenant Valéry les a rejoints dans mon coeur! Mon seul bémol, c’est bien trop court!!!! J’en aurais pris bien plus! Je vous le dis, ce livre est en tout point parfait, avez vous vu la couverture style vintage avec les couleurs qui nous font rêvé à l’été, juste ça, ça suffit à courir l’acheter!

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *