Le bonheur d’être un parent imparfait

octobre 13, 2017

C’est le temps de vous reconnecter à l’essentiel, de réapprendre à écouter votre gros bon sens, de reprendre confiance en vos compétences parentales et de vous (re)donner le droit à l’erreur. Bonne nouvelle: Le bonheur d’être un parent imparfait vous donne une foule de clés pour y arriver!

Ce sympathique petit guide revisite plusieurs sphères de la vie familiale au quotidien avec légèreté, humour et rigueur (quand même!). Il fait la promotion de l’imperfection parentale, de l’indulgence et de l’acceptation de soi-même. Sans compromis!

Pensés en fonction des besoins des parents débordés, les chapitres courts peuvent se lire dans l’ordre qui nous convient et la matière est vulgarisée de façon à ce que les notions soient comprises rapidement. Les adeptes du multitâches pourront le lire avec le p’tit dernier dans les bras tout en préparant le souper.

À go, on célèbre l’imperfection!

 

L’avis de Cat

 

Être parent, qui a dit que c’était facile? Malgré que ce soit le plus grand accomplissement d’une vie, en tous les cas pour moi, c’est aussi la chose la plus difficile! On est tiraillé, on se sent coupable, nos enfants sont de merveilleuses petites choses qui ont leur propre personnalité et qui parfois confrontent la nôtre, bref être parent c’est « tough » en maudit.

J’ai lu, beaucoup lu enceinte de mon premier, comment agir, comment le nourrir ect ect ect. Ensuite est venue la fratrie. Trois beaux bébés en moins de 28 mois… Oui Felix a 9 ans et demi, Benjamin 8 ans et Ève a 7 ans. Donc je peux vous dire que parfois c’est intense et que j’ai pensé prendre mes jambes à mon coup plus d’une fois. Mais j’ai choisi d’avoir une famille donc j’assume et je me renseigne sur comment mener mon bateau à bon port !!!

Il y a aussi les défis de mon plus grand, TDAH sévère, troubles anxieux, trouble du sommeil et trouble de l’opposition avec provocation… Je peux vous dire que ça scrappe une dynamique familiale solide quand mon grand s’oppose ou que le H de son TDAH est trop présent.

J’ai de la difficulté souvent avec les ouvrages trop sérieux. Où on me fait la morale et où je me sens une maman pas trop top à la fin du bouquin! Quand j’ai vu passer l’ouvrage de Stéphanie Deslauriers, je me suis dit que comme j’adore ses interventions dans format familial je trouverais mon compte dans le livre… Je ne me suis pas trompée !!! Même si elle m’a fait réfléchir et remettre en question mes agissements envers mes enfants et ma famille, j’ai adoré son ton humoristique pour dédramatiser le tout. Je me suis senti comme si une amie m’avait pris la main et m’avait dit ; Cat, viens je vais t’aider, tsé tout ça avec un bon café!

Toujours ou presque appuyé par des expériences personnelles avec « poulet » son beau-fils, Stéphanie, décrypte, décortique et rends moins dramatique les situations de la vie courante. Elle nous apporte des solutions concrètes, réalisables, mais surtout sans jamais nous culpabiliser.

Que ce soit au niveau de la discipline, de l’autonomie de l’enfant, des gestions de crises, des problèmes de société, de l’école, d’une séparation ou comment et où demander de l’aide, Stéphanie aborde les sujets avec franchise et avec son enthousiasme contagieux! Je pensais prendre quelques semaines pour passer au travers de cet outil, qui sera en permanence sur ma table de chevet pour que je puisse m’y référer en tout temps, mais non, une semaine et j’avais pris ce que j’avais de besoin… Elle ne le sait pas, mais son livre est arrivé pile-poil à un moment crucial dans notre vie familiale, un moment où mon grand va moins bien où ses défis prennent plus de place. Merci!!!!! 😉

En conclusion, c’est un ouvrage que toutes les familles devraient avoir en leur possession. C’est comme avoir une psychoéducatrice privée en tout temps chez soi. Pas de culpabilité, juste une aide précieuse!

 

Le bonheur d’être un parent imparfait écrit par Stéphanie Deslauriers
Publié chez Guy Saint-Jean Éditeur en octobre 2017
Genre: document, parentalité 
Pages: 192
La note CatCritick 5/5 Un coup de coeur

 

Merci à 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *