Black Lies

juin 6, 2016

Je m’appelle Layana Fairmont…et j’aime deux hommes. 
Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m’a demandée en mariage quatre fois. J’ai refusé quatre fois. 
Lee, qui est jardinier quand il n’est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu’il en soit conscient. 
Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne. Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d’histoire, croyez-moi, vous vous trompez !
Si vous pensez avoir déjà entendu cette histoire, croyez-moi – ce n’est pas le cas.

OUFFFFF!
Une claque en plein visage à laquelle je ne m’attendais pas en débutant ce
roman, qui se disait new adult…. Oui,oui c’est du new adult, scène torride
avec tout ce que ça comporte comme genre littéraire, mais ça s’arrête là! Un
suspense, du doute, et une finale qui vous laissera perplexe, c’est ça Black
lies.
Layana
Fairmont est une jeune fille de la haute société, intelligente et riche qui
n’attend rien de personne. Le soir où elle tome sur le milliardaire Brant Sharp,
sa vie change du tout au tout. Elle en tombe amoureuse éperdument. Mais Lee le
jardinier sans le sou, coureur de jupons vient brouiller les cartes. Comme un
amour peut survivre à infidélité, au mensonge?? Layana et Brant s’en
sortiront-ils indemnes?
J’avoue,
j’ai jugé, je ne suis pas du type new adult, j’en lis rarement, souvent pour me
sortir d’une mini panne de lecture parce que ça me divertit et qu’on ne se prend
pas la tête. Mais au combien je me suis trompé avec celui-là!!! Je ne
connaissais pas Alessandra Torre avant, et si je la rencontrais, je lui dirais
assurément de se lancer dans l’écriture d’un suspense de style thriller
policier, tellement elle a su me bluffer avec son histoire! La première partie
du récit est comme tous les autres du même genre, une jeune fille belle, riche
qui rencontre le gars parfait, mais dès la fin de cette première partie,
l’histoire par en vrille, les infidélités de Layana, le soupçon qui plane sur
leur couple. Dès la moitié de la deuxième partie, en passant par la troisième,
l’auteur ne nous lâche, plus il est maintenant impossible de poser ce roman sans
avoir posé les yeux sur le point final. Jamais au grand jamais je ne m’attendais
à ce genre d’histoire, à ce genre de fin. Comme je ne peux pas vous en dire
beaucoup sans risquer de tout vous dévoiler, je vous dirai que le livre en haut
de votre liste à acheter du mois de juin c’est Black Lies!!!!

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *