Autour d’un roman… Avec Janney Deveault

janvier 24, 2017

Quand Cat nous a proposé de collaborer avec elle le temps d’un texte (ou de plusieurs, qui sait…), j’ai tout de suite eu envie de vous parler de ces lectures qui vous marquent. Ces romans, qui autant par leur personnage, leur ambiance ou leur intrigue, laissent une trace indélébile dans votre imaginaire. Vous savez, ce sentiment qui persiste lorsqu’on termine un bon livre. Un mélange de bonheur et de tristesse, cette mélancolie qui vous peut vous suivre toute une journée, voire même plusieurs jours (pour ne pas dire semaine, année. LOL) J’aimerais vous parler de ces histoires et de leurs personnages qui m’ont fait rêver et m’ont fait souhaiter qu’ils existaient pour de vrai.

Évidemment, chaque lecteur est différent. Nous possédons tous un bagage émotif et un vécu qui nous sont propres. Je ne crois pas que nous lisons tous les livres de la même façon. Certains, très avides, vont dévorer leur roman et tourner page après page sans trop s’y attarder. D’autres, par contre, prendront le temps d’analyser certains passages et même de les relire pour bien s’imprégner de la scène ou du moment décrit. Je suis un peu des deux types. Je suis de celle qui relis souvent le même roman lorsqu’il m’a plu. Je crois que j’essaie d’aller rechercher les émotions que j’ai ressenties en le lisant pour la première fois. Ou bien je veux retrouver un personnage attachant ou une scène poignante que j’ai adoré. Quand je connais bien un livre, je fais souvent défiler les pages pour atteindre les moments marquants, car je suis trop impatiente.

Alors voici quelques unes de mes lectures marquantes. Je me limiterai, car je ne peux pas écrire un (autre) roman là-dessus hihi!

Orgueil et Préjugés – Jane Austen

Pour ceux qui me connaissent bien, ce n’est pas une grande surprise. Je suis une éternelle romantique et l’époque victorienne m’a toujours attirée énormément. Les bals, les robes et le romantisme inspirés de mes lectures ont certainement embelli ma vision de cette époque, j’en suis bien consciente. Oui, Orgueil et Préjugés est un classique. Je dois l’avouer (oh oh), j’ai réellement été conquise par ce classique après avoir visionné la série télévisée de la BBC en 1995 avec nulle autre que le superbe Colin Firth (un peu plus jeune, il était à croquer, surtout dans son personnage de M. Darcy!). Après avoir vu et revue cette série, j’ai lu le roman assez exhaustif de Jane Austen et j’ai pu rejouer dans ma tête ses moments qui m’avaient marqué.

  • Le premier bal. Lorsque Elizabeth Bennet rencontre M.Darcy pour la première fois. Un espèce d’arrogant ténébreux (miam!), on va se le dire! Il ose même dire en parlant de la jeune femme : «Elle est passable, mais pas assez jolie pour me tenter».
  • Cette fougue qui s’empare d’Eliza à chaque fois qu’elle parle à Darcy. Elle croit le détester, mais c’est bien le contraire. Quant à Darcy, il est constamment déstabilisé par l’attitude de la jeune femme et je crois que cela lui plaît. Elle remet ses propos en question et vice-versa. Elizabeth n’est pas la typique femme de l’époque et parfois elle pose des actions qui sortent des convenances. J’aime qu’elle s’en contrefiche!
  • Je pourrais parler de ce livre longuement. Mais, je vais terminer avec LA citation qui me fait soupirer à toutes les fois. Quelle déclaration! Darcy se livre tout entier à Elizabeth. À lire ou à voir… Ce moment est marquant

« En vain ai-je lutté, rien n’y fait. Je ne peux réprimer mes sentiments. Permettez-moi de vous dire avec quelle ardeur je vous admire et vous aime! »

Harry Potter – J.K Rowling

Je ne crois pas que Harry Potter ait besoin de présentation. Quelle saga! J.K Rowling a su inspiré plusieurs générations et j’en fais fièrement partie. Elle est une de mes idoles, cet univers qu’elle a inventé avec brio, wow!

Je voulais seulement vous partager un moment que je me rappelle encore comme si c’était hier. Le 24 décembre, j’avais reçu Harry Potter et l’Ordre du Phénix en cadeau. J’ai lu littéralement toute la nuit jusqu’au petit matin. Quand j’ai terminé le passage fatidique concernant Sirius, j’ai tellement pleuré. Je me souviens avoir fermé le livre afin de pouvoir vivre ce mini deuil imaginaire. Un deuil, oui! J’espère un jour être capable d’écrire comme J.K Rowling et de faire vivre ce genre de sentiment.

Finalement, j’aimerais vous partager mon amour pour Drago Malefoy. Non, mais quel personnage complexe et incompris! La manipulation de sa famille, ses contradictions, son évolution au fil de la saga. Bref, j’ai un faible pour les personnages perturbés haha! J’adore sa profondeur, malgré que j’en aurais voulu plus encore. Peut-être une série sur Drago? Une idée a envoyé à J. K Rowling haha! Il me faut des personnages profonds quand je lis un roman sinon je trouve cela ennuyant et pas réaliste du tout. Je n’aime pas les personnages parfaits, sinon où est l’évolution, où sont les faiblesses et la joie de les vaincrent? Le personnage d’Harry Potter est un bon exemple.

La série le Chardon et le Tartan (Outlander) – Diana Gabaldon

Une série coup de coeur depuis que je l’ai lue à 19 ans. Elle m’a même poussé à prendre un billet d’avion pour l’Écosse. Un pays d’ailleurs que j’ai tellement adoré. Lorsque j’ai su que la série allait être adaptée à la télévision, je n’en pouvais plus d’attendre sa sortie. Et wow! Les paysages m’ont transporté de nouveau en Écosse. Je me suis souvenue de mon voyage, du moment où j’ai vu la pierre du clan Fraser. Même si Jamie est fictif, j’étais triste de voir cette pierre là sur l’ancien champ de bataille de Culloden. Le couple, Claire et Jamie, est un exemple à suivre. Leur amour est si fort et si vrai. C’est le genre de livre que je saute directement aux passages les plus touchants ou… sexy haha! Qui pourrait résister? Pas moi LOL

Et voilà! J’ai pleins d’autres romans qui me sont chers, mais je préfère vous faire languir un peu. 😀 À une prochaine fois!

Janney

 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *