Annabelle

septembre 8, 2017

Souris ! Elle prend une photo. Quand elle la regarde, elle se met à rire. – Qu’est-ce qu’il y a ? la questionnai-je. – Regarde-toi, on dirait que tu te fais prendre en photo dans un souper de Noël. Je me regarde et pourtant, je me trouve bien : je souris, j’ai les deux yeux ouverts, les cheveux bien placés. – T’as l’air d’une petite fille, Anna. Si t’as envie d’impressionner Éric, va falloir que tu sois un peu plus sexy. Il s’intéresse déjà à moi, non ? ai-je envie de lui répliquer. Mais en même temps, je veux mettre toutes les chances de mon côté. Et Jessica a plus d’expérience que moi avec les garçons. Il parait qu’elle a même déjà couché avec quelques-uns. Comme on devient plus proches, je pourrai bientôt lui demander si ces rumeurs sont vraies j’imagine.»

 

L’avis de Cat

 

Quand on dit qu’une lecture vous accroche et que vous le lisez en moins de 24hrs, c’est ce qui est arrivé avec le roman Annabelle de la collection C ma vie. Il faisait partie de ma PAL depuis quelque temps et j’ai décidé de l’intégrer à ma liste de lecture planifiée de septembre à 100% québécoise. Habituellement, ce n’est pas mon genre de lecture parce que je ne peux plus m’identifier aux personnages ayant l’âge d’être leur maman :P. Mais justement étant maman de trois cocos qui deviendront adolescents plus vite que je ne le pense, j’aime parfois me plonger dans leur univers, qui disons-le est TRÈS TRÈS loin du mien.

Annabelle, c’est une jeune fille qui n’est pas à l’aise dans le carcan que ses parents lui imposent. Elle voudrait danser le hip-hop, elle doit faire du ballet classique. Elle voudrait parler et agir comme les jeunes de son âge, mais elle doit se soumettre au beau parler et au comportements que sa mère exige d’elle. Mais comme toute adolescente, elle a des amies, Léa sa  » best » qui même si assez différente est toujours là pour elle. Mais cette année elle s’en fera de nouveaux. Jessica, jeune fille populaire qui détonne de la personnalité d’Anna et qui la « Shake » un peu. Mais elle se fera aussi remarquée par le beau Éric Villeneuve, LE gars hot de l’école et un secondaire 5 en plus. Mais changer de mode de vie, mentir à ses parents et repousser son amie de toujours aura de graves conséquences sur sa jeune vie. Annabelle prendra conscience à travers sa naïveté que les gens ne sont pas toujours gentils… Ils peuvent être très mesquins.

Tout d’abord, je dois dire que j’ai tellement bien fait de choisir ce roman pour ma PAL et que l’autre roman de cette collection qui est aussi dans ma biblio se retrouvera dans ma liste de lecture très prochainement! Ayant très peu envie habituellement de lire ce genre d’histoire style fait vécu, j’ai adoré celui-là ! J’avais juste hâte que mes cocos se couchent pour pouvoir poursuivre avec la vie d’Annabelle. Une histoire vraiment très réelle et d’actualité. Comment une jeune fille peut se laisser berner par des gars plus vieux qu’elle. Elle est plus jeune et impressionnée, elle fera donc confiance très tôt au beau Éric. Mais lui abusera de cette confiance trop vite accordée ! Mon cœur de maman a fait 10 000 tours. Je me suis vue dans la même situation avec ma fille dans quelques années… Et je dois dire que j’admire la façon qu’ont adopté les parents de la jeune fille pour l’aider et pour absorber le choc.

Bien que l’histoire reste simple et prévisible, c’est dans son honnêteté et dans son réalisme qu’elle vient nous chercher. Seul petit bémol, j’aurais pris quelques chapitres de plus sur « l’après ». Approfondir le tout un plus disons, mais bon est-ce peut-être assez pur un public adolescent et c’est l’adulte en moi qui en aurait pris plus, sans doute !

En conclusion, ne jamais juger un roman par son sujet ou le public cible. Parfois, on fait de belles découvertes qui nous font réfléchir ! Je le conserve précieusement pour ma fille et mes garçons quand ils feront leur entrée au secondaire !!!!

 

 

Annabelle de Stéphanie Deslauriers
Publié chez Guy saint-Jean Éditeur dans la collection C ma vie en septembre 2017
Genre: adolescence, conflits familiaux, abus, cybersexualité, internet
Pages: 213
La note CatCritick 4/5 J’ai vraiment aimé

 

Merci à

 

 

More about CatCritick

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *